Le Ghana veut transformer au moins la moitié de sa production de cacao

Le Ghana

Le Ghana veut transformer localement au moins 50% de sa production de cacao, a affirmé le directeur général du Ghana cocoa board (Cocobod), l’Autorité de régulation de la filière, Joseph Boahen Aidoo.

“Actuellement, nous sommes en mesure de traiter environ 300.000 tonnes de cacao sur le marché intérieur, soit une hausse de 19% par rapport au chiffre précédent de 252.000 tonnes”, a fait savoir M. Boahen Aidoo, rapporte vendredi la presse locale.

Ainsi, le volume total de la production annuelle de cacao est porté à 34%, soit un3 quantité de 900.000 tonnes transformée localement, a-t-il ajouté.

→ Lire aussi : Cacao : Le Ghana et la Côte d’Ivoire décidés à mettre en oeuvre la Déclaration d’Abidjan

Deuxième producteur mondial d’ingrédients de chocolat, le Ghana dispose de quelques 12 entreprises locales de transformation de cacao pour une capacité installée de 400.000 tonnes métriques, ce qui représente près de la moitié de la récolte moyenne du pays enregistrée au cours des 3 dernières années.


Cocobod, une agence gouvernementale, définit et contrôle la qualité du cacao acheté aux fermiers via des entreprises mandatées. Elle également fixe les prix de cette matière première.