ban600
credit agricol

Le gouvernement déterminé à augmenter le budget alloué au secteur de l’éducation au titre de l’année 2019

Le gouvernement déterminé à augmenter le budget alloué au secteur de l’éducation au titre de l’année 2019

Le gouvernement est déterminé à aller de l'avant dans l'augmentation du budget alloué au secteur de l’éducation dans le cadre du projet de loi de finances (PLF 2019), pour atteindre plus de 68 milliards de dirhams (MMDH), soit une progression annuelle de 5,4 milliards, a affirmé le chef du gouvernement Saâd Dine El Otmani.

Répondant à une question sur les "chantiers sociaux et les mesures y afférentes au titre de l'année 2019" lors de la séance mensuelle relative à la politique générale à la Chambre des représentants, El Otmani a souligné que l'effort budgétaire sera orienté vers "la mise en œuvre de mesures visant à faire face aux obstacles à la scolarisation des élèves issus de familles nécessiteuses, notamment en milieu rural, afin de garantir l'équité et l'égalité des chances" entre les citoyens.

Il a dans ce contexte souligné qu'en application des Hautes directives royales dans le discours du Trône du 29 juillet 2018, le gouvernement a œuvré à inclure dans le PLF 2019 une batterie de mesures d'urgence destinées à donner une nouvelle impulsion aux programmes de soutien scolaire, de lutte contre la déperdition scolaire (programme Tayssir), d'appui à l'enseignement préscolaire, au transport scolaire, aux cantines et internats, en vue d'alléger le fardeau qui pèse sur les familles.

S'agissant des programmes de soutien scolaire, le chef du gouvernement a indiqué qu'il a été procédé à partir de l'actuelle rentrée scolaire à une "révision du mécanisme de ciblage pour en faire bénéficier les élèves du cycle primaire en milieu rural et les élèves du cycle collégial dans les milieux rural et urbain, tout en considérant l'accès au Régime d'assistance médicale RAMED comme critère de sélection pour profiter de ces programmes.

Il a également relevé que le nombre de bénéficiaires passera ainsi à 2,1 millions d'élèves au titre de la saison scolaire 2018-2019, contre 706.359 enregistrés au titre de l'année 2017-2018, précisant que cette mesure nécessite un coût global de 2,17 MMDH, contre 631 millions de DH l'année dernière.

Au volet des internats et cantines scolaires, El Otmani a précisé que l'élargissement de l'éventail des bénéficiaires et la révision de l'octroi des prestations y afférentes a pour objectif d'en améliorer la qualité. "Le nombre de bénéficiaires des internats et cantines scolaires atteindra ainsi un total 1,443 million d'élèves au titre de l'année 2018-2019, contre 1,362 million d'élèves durant l'année scolaire précédente, soit 80.500 élèves supplémentaires, pour un coût global estimé à 570 MDH. Il a également souligné que l'Initiative royale "un million de cartables" va se poursuivre durant l’année scolaire en cours, a-t-il assuré, notant que "le nombre de bénéficiaires de cette opération atteint cette année 4,36 millions d'étudiants, pour une enveloppe budgétaire globale de 425 millions de DH.

De telles mesures permettront de ramener le taux de déperdition scolaire à 2,5% à l’horizon 2021-2022, dans la perspective d’atteindre 1% au titre de l’année scolaire 2024-2025 pour le cycle primaire en milieu rural et 6 % en 2022-2021 pour le cycle préparatoire en milieu urbain, tout en se fixant comme objectif un taux de 3 % en 2024-2025, a-t-il précisé.

→ Lire aussi : Formation professionnelle : SM le Roi accorde un délai supplémentaire à la commission présidée par El Othmani

En ce qui concerne la généralisation graduelle de l'enseignement préscolaire, a poursuivi El Otmani, les mesures définies du programme s'y rapportant vise à atteindre un taux de 67 % à l'horizon 2021-2022 en vue d'en assurer la généralisation en 2027-2028. Il sera à cet égard procédé à l’inscription de 100.000 élèves supplémentaires dans l’enseignement préscolaire durant la saison actuelle, soit un total de 827.000 enfants.

Dans le même contexte, il a mis l'accent sur la mobilisation d'une enveloppe budgétaire de 1,35 milliard de dirhams au titre de 2019 pour la mise à niveau et l’équipement de 1.465 classes, la construction et l’équipement de 5.826 salles au niveau des écoles primaires.

Dans le souci d'augmenter l’offre scolaire, le programme d’action 2019 prévoit la construction de 137 nouveaux établissements d'enseignement, dont 34 écoles primaires, 33 écoles communautaires, 40 collèges, 30 lycées et 22 internats.

Au sujet du renforcement du corps enseignant, les académies régionales d'éducation et de formation devront employer cette année 15.000 enseignants à titre contractuel, qui bénéficieront d'une formation de base au sein des centres régionaux d'éducation et de formation et d'une formation continue.

En matière d'amélioration du soutien social aux étudiants, le chef du gouvernement a expliqué que les mesures prises tendent vers l'amélioration des services sociaux au profit des étudiants à travers la révision des procédures et des approches de gestion et d'octroi des bourses. Il est prévu ainsi l'augmentation de 30% du taux d'inscription des nouveaux étudiants dans les universités à accès limité et le renforcement de la dimension professionnelle de l'université marocaine par la diversification de l'offre et des disciplines.

S'agissant du renforcement de l'aide sociale dans le domaine de la formation professionnelle, Otmani a affirmé que le gouvernement continuera d'octroyer des bourses aux stagiaires en formation professionnelle titulaires d'un baccalauréat et ceux inscrits aux formations de techniciens et techniciens spécialisés. Il a en outre indiqué que huit nouveaux internats seront réalisés, des structures qui permettront d'assurer 1.200 lits supplémentaires.

L'exécutif va aussi maintenir, selon lui, sa contribution financière aux frais de formation de 6.000 stagiaires en situation précaire inscrits dans des établissements de formation professionnelle agréés au titre de l'année universitaire 2018-2019, contre 5.800 stagiaires pour l'année 2017-2018, pour un coût total de 20 millions de dirhams chaque année.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

top
%d blogueurs aiment cette page :