Le gouvernement espagnol adopte une augmentation des pensions de retraites en 2020

retraites
retraites

Le gouvernement espagnol de coalition, réuni mardi en Conseil des ministres, a adopté une augmentation de 0,9% des pensions de retraite en 2020, avec effet rétroactif au 1er janvier.

“Nous avons commencé à respecter un de nos engagements annoncés, qui est la revalorisation des pensions afin que les retraités puissent conserver leur pouvoir d’achat”, a souligné le président du gouvernement, Pedro Sánchez, lors du point de presse au terme du premier Conseil des ministres hebdomadaire de l’exécutif de coalition entre le parti socialiste ouvrier espagnol (PSOE) et Unidas Podemos.

M. Sanchez a, à cet égard, précisé que si l’indice des prix à la consommation (IPC) dépasse les 0,9% cette année, les retraités recevront par un paiement unique la différence entre les 0,9% et l’inflation effective, d’ici avril 2021.

Cette augmentation, qui bénéficiera à quelque 9,8 millions de retraités, concerne les pensions contributives et non contributives. Elle intervient après celle de 2019, où les pensions de retraite avaient augmenté de 1,6%.

Les retraités âgés de 65 ans, qui ont un conjoint à charge, percevront ainsi une pension minimale de 843,3 euros par mois, contre 835,6 euros actuellement, tandis que ceux sans conjoints recevront un montant minimum de 683,49 euros par mois, contre 677,4 euros actuellement.

Quant au montant maximum de la pension de retraite, il est fixé à 2.683,34 euros par mois.

Dans son discours d’investiture début janvier courant, M. Sanchez avait souligné que son exécutif oeuvrera à mettre en oeuvre des mesures visant à augmenter les salaires les plus faibles, élever le salaire minimum jusqu’à atteindre 60% du salaire moyen à la fin de la législature, interdire les amnisties fiscales et à revaloriser les pensions de retraite sur l’IPC.