Le gouvernement grec compte refouler vers la Turquie 10.000 migrants d’ici fin 2020

migrants

Le gouvernement grec a exprimé, lundi, sa volonté de refouler vers la Turquie quelque 10.000 migrants d’ici la fin 2020.

De 1.806 retours en quatre ans et demi sous le précédent gouvernement, le cabinet du Premier ministre, Kyriakos Mitsotakis, veut passer “à 10.000 retours jusqu’à fin 2020”, indique un communiqué publié après un conseil des ministres.

Avec la multiplication des arrivées d’exilés sur ses îles de la mer Egée, la Grèce vit sa “pire période” migratoire depuis l’accord Union européenne-Turquie de 2016, avec 70.000 migrants et réfugiés sur son territoire, a affirmé lundi à Lesbos le ministre adjoint à la Protection civile, Lefteris Oikonomou.

Le renforcement des patrouilles en mer Egée, la poursuite des transferts de migrants des îles vers le continent, la construction de centres fermés pour les migrants illégaux ou ceux dont l’asile a été refusé et la refonte de la procédure d’asile, figurent également parmi les mesures prises par le gouvernement, ajoute la même source.

L’accord conclu entre Bruxelles et Ankara prévoit notamment le renvoi en Turquie des migrants illégaux arrivant sur les îles grecques proches de la Turquie, notamment Lesbos, Chios, Kos, Leros et Samos.