ban600

Le gouvernement mobilisé pour répondre aux besoins des habitants de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima

Le gouvernement mobilisé pour répondre aux besoins des habitants de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima

Le Chef du gouvernement, Saâd Dine El Otmani a souligné, samedi à Tanger, que le gouvernement est mobilisé pour répondre aux besoins socio-économiques des habitants de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima.

“L’heure n’est plus à l’attentisme ni à la tergiversation”, a tranché M. El Otmani lors d’une rencontre de communication avec la région, marquée par la présence d’une importante délégation gouvernementale, aux côtés d’élus, de chefs des services extérieurs et d’associations de la société civile, ajoutant que le gouvernement est “mobilisé pour placer les intérêts des citoyens et des zones défavorisées de la région au-dessus de toute considération pour répondre aux besoins socio-économiques de la région”.

Le chef du gouvernement a rappelé que, grâce à la haute sollicitude de SM le Roi, la région est actuellement dotée de “potentialités économiques fortes et prometteuses impulsées par les chantiers structurants, dont le coup d’envoi a été donné par Sa Majesté le Roi Mohammed VI”, ajoutant que la région constitue à présent un “pôle national de prédilection pour les investisseurs” grâce à ses infrastructures, qui l’ont érigée en locomotive de la croissance de l’économie nationale, notamment le secteur industriel.

M. El Otmani a indiqué que les investissements publics inscrits dans le cadre des différents programmes structurants exécutés par l’Etat dans la région sur les 20 dernières années ont dépassé 200 milliards de dirhams, relevant, à cet égard, le projet de Tanger-Med, les zones industrielles et les zones franches, la ligne à grande vitesse et les aéroports, qui ont fait de la région “une fierté pour le Maroc aux portes de l’Europe”.

→Lire aussi: Casablanca-Settat, Rabat-Salé-Kénitra et Tanger-Tétouan-Al Hoceima créent près de 60% de la richesse issue des activités tertiaires en 2016

Par ailleurs, le chef du gouvernement a noté que la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima fait face à plusieurs défis et à des questions qui doivent être traitées, dont les inégalités sectorielles entre ses différentes zones, provinces et villes, notant qu’au moment où des zones connaissent un essor économique et social, “les indicateurs dans d’autres zones demeurent faibles, appelant à davantage d’efforts”.

M. El Otmani a estimé que cette rencontre, la 7e d’une série de réunions régionales tenues en application des Hautes directives royales, vise “une communication directe et élargie”, ajoutant qu’elle permettra de “s’arrêter sur les problématiques afin de les résoudre selon une approche préventive basée sur la proximité et l’écoute, ainsi que sur le suivi de la réalisation et de la gouvernance des projets”.

Dans ce contexte, M. El Otmani s’est attardé sur le programme de développement d’Al Hoceima, Manarat Al Moutawassit, qui butait sur certaines contraintes, se réjouissant “qu’on a pu rattraper le retard, et que les travaux se poursuivent sans écueils, avec une finalisation prévue des projets programmés avant fin 2019”.

La rencontre a été marquée par des exposés présentés respectivement par le wali de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Mohamed El Yaacoubi et le président de la région, Ilyas El Omari, ainsi que par des interventions de plusieurs élus sur les questions et les défis qui entravent le développement socio-économique, et les challenges liés à la justice sectorielle, ainsi que les réponses fournies par nombre de ministres.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :