Le Groupe d’amitié parlementaire Costa Rica-Maroc salue le rôle du Royaume dans l’accord de cessez-le-feu en Libye

Costa Rica

Le Groupe d’amitié parlementaire Costa Rica-Maroc, du Conseil législatif du Costa Rica, a salué l’initiative réussie du Maroc visant à rapprocher les différentes factions du conflit libyen et qui a abouti à la signature d’un accord de cessez-le-feu.

Les tables-rondes abritées par le Maroc, depuis le mois de septembre à Bouznika, “ont apporté une contribution décisive dans la conclusion de cet accord historique”, signé le 23 octobre au siège des Nations-Unies à Genève, a précisé le Groupe dans un communiqué, estimant que cet accord ouvre la voie à “un avenir de sécurité et de paix pour les Libyens, mais également pour la région méditerranéenne et le monde de manière générale”.

L’initiative marocaine, a poursuivi le communiqué, a réuni divers acteurs du Haut Conseil d’Etat et de la Chambre des Représentants libyens dans la ville côtière de Bouznika, et s’est soldée par l’engagement des deux délégations à parvenir à une “solution pacifique au conflit tragique dont souffrent depuis de nombreuses années le pays et les Libyens”.

Par ailleurs, le communiqué a salué “l’approche proactive du Royaume qui a été en mesure de tracer la voie politique, nécessaire à une solution au conflit libyen”, à l’instar de l’initiative de 2015 sous les auspices des Nations Unies, lorsqu’il a été convenu de former un gouvernement d’unité nationale.

Le Groupe d’amitié Costa Rica-Maroc a aussi souligné le souci sincère du Royaume de soutenir la convergence des positions au niveau régional, qui a “abouti à ce grand pas vers la paix”.


Il a félicité le Royaume pour cette réalisation, souhaitant aux parties prenantes au dialogue libyen “de réaliser la paix et la stabilité, ainsi que le progrès économique, social et politique auquel le pays aspire et qui aura, assurément, un impact sur le bien-être du peuple et de toute l’humanité”.

( Avec MAP )