Le Koweït appelle à une représentation arabe permanente auprès du Conseil de sécurité

Conseil de sécurité

L’État du Koweït a appelé à une représentation arabe permanente, dotée de plein pouvoir, auprès du Conseil de sécurité de l’ONU, a indiqué mercredi l’agence de presse koweïtienne Kuna.

Le représentant permanent du Koweït auprès des Nations unies, Mansour Al-Otaibi, a indiqué mardi, lors d’une réunion sur “la représentation juste au Conseil de sécurité”, que le “Koweït demande, au nom des pays arabes, une représentation arabe dotée de plein pouvoir au niveau des sièges permanents du Conseil de sécurité en prévision à une éventuelle expansion”, a rapporté Kuna.

Le groupe arabe appelle à une représentation arabe juste et proportionnée au Conseil de sécurité élargi, a ajouté M. Al-Otaibi.

Les revendications du groupe arabe se basent sur des critères objectifs comme la densité de la population arabe et le nombre de ces pays au sein des Nations unies, a-t-il précisé, faisant savoir que la grande part des travaux du Conseil et des affaires soulevées dans son agenda concernent la région arabe, ce qui nécessite une représentation arabe juste et proportionnée dans le Conseil élargi.

Le groupe arabe adhère à une “réforme réelle et globale” du Conseil de sécurité pour qu’il devienne “plus capable et plus efficace” en vue d’affronter ces défis dans un cadre “plus représentatif, transparent, neutre et crédible”.


Le Conseil de sécurité se compose de 15 pays membres dont cinq permanents à savoir la Chine, les États-Unis d’Amérique, la Russie, la France et le Royaume-Uni.

( Avec MAP )