Le Liban rejette toute modification du mandat de la Finul

Finul

Le Liban rejette toute modification du mandat ou des effectifs de la Finul (Force intérimaire des Nations unies au Liban) a souligné son ministre des Affaires étrangères à la veille du renouvellement du mandat de cette force onusienne chargée du respect du cessez-le-feu avec Israël.

Charbel Wehbé a reçu séparément mardi les ambassadeurs des cinq pays membres permanents du Conseil de sécurité de l’ONU pour évoquer la reconduction vendredi du mandat de la Finul.

M. Wehbé a remis aux ambassadeurs un mémorandum soulignant que “le Liban est attaché au renouvellement de la Finul, sans modification de son mandat ou de ses effectifs”, selon l’Agence nationale d’information (ANI, officielle).

Présente au Liban depuis 1978, la Finul compte quelque 10.500 Casques bleus. Elle surveille depuis 2006 la frontière israélienne en coordination avec l’armée libanaise et veille à l’application de la résolution 1701 du Conseil de sécurité de l’ONU, adoptée après la guerre ayant opposé Israël au Hezbollah.