Le Malawi réaffirme la centralité du processus onusien pour la résolution du différend sur le Sahara

Malawi

Le Malawi soutient la centralité du processus en cours sous l’égide des Nations-Unies pour la résolution du différend autour du Sahara marocain, a affirmé, vendredi à New York, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale de ce pays d’Afrique australe, Francis Kasaila.

Dans une déclaration à la presse à l’issue d’un entretien avec le ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale, Nasser Bourita, en marge de la 74ème Assemblée générale des Nations Unies, M. Kasaila a souligné qu’il “y a un processus onusien en cours, et nous estimons que c’est la voie à suivre”, ajoutant que son pays a l’intention “de soutenir ce processus et d’appuyer toutes les questions d’intérêt pour le Maroc au sein de l’ONU”.

“L’ONU poursuit un excellent processus que nous devrions tous appuyer”, a-t-il dit, ajoutant qu’il “ne faut pas qu’il y ait de processus parallèle”.

Le ministre malawite s’est, par ailleurs, félicité de la coopération entre le Maroc et son pays, appelant à la développer davantage à tous les niveaux.