ban600

Le Maroc accorde une attention constante aux questions de développement durable en Afrique

Le Maroc accorde une attention constante aux questions de développement durable en Afrique

La participation de Sa Majesté le Roi Mohammed VI au 1er Sommet des Chefs d’État et de Gouvernement de la Commission Climat et du Fonds Bleu du Bassin du Congo, tenu dimanche dernier à Brazzaville, reflète l'attention constante accordée par le Maroc aux questions de développement durable en Afrique, a indiqué l'agence argentine indépendante d'information "Alternative Press Agency".

Dans un article publié mardi, l'agence spécialisée dans les questions stratégiques a souligné que Sa Majesté, qui a pris part à cette rencontre continentale en tant qu'invité spécial, a mis en avant les défis environnementaux actuels auxquels fait face l'Afrique.

L'agence a mis en avant le discours prononcé à cette occasion par SM le Roi, dans lequel le Souverain a affirmé que "le défi écologique ne doit plus être perçu comme une menace, mais comme une priorité. C’est le sens de notre engagement commun aujourd’hui, un engagement placé sous les principes de la responsabilité partagée et de la solidarité panafricaine". 

"Alternative Press Agency" a souligné que le discours royal "met en évidence le fait que le développement et la prospérité de l'Afrique ainsi que la protection de l'environnement sont les deux faces de la même médaille et font partie des préoccupations de Sa Majesté le Roi", faisant observer que la Visite Royale à Brazzaville reflète deux constantes clé dans la politique internationale du Maroc, à savoir une participation effective aux principaux sujets de préoccupation de la politique internationale de l'Afrique et une attention constante au développement durable du continent basée sur la protection de l'environnement et du patrimoine commun de l'humanité.

Et l'agence d'ajouter que l'action du Maroc et sa contribution aux initiatives internationales dans le domaine du climat ont toujours été très distinguées, en rappelant que le Maroc a abrité la 7ème Conférence des Parties à la Convention sur les changements climatiques en 2001et de la 22ème Conférence des Parties à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (Cop 22), organisée en 2016 à Marrakech.

D'autre part, le média argentin a souligné que le Maroc est le deuxième investisseur dans le Continent africain, en particulier dans les secteurs de la construction et des travaux publics, de l'information, de la communication, des finances, de l'énergie électrique, de l'industrie pharmaceutique, du transport aérien et de l'exploitation minière.

>>lire aussi : M. Rebbah réaffirme à Beyrouth l’engagement du Maroc à réaliser le développement durable

Le Maroc a également œuvré à la réalisation de plusieurs projets de développement dans les pays africains dans les domaines de la santé, de l'agriculture, de la gestion des ressources en eau et de l'irrigation, de la lutte antiacridienne, de l'électricité, du développement des infrastructures, l'éducation de base et de l'enseignement universitaire, ainsi que de la formation, affirme "Alternative Press Agency", notant que le Royaume accueille chaque année environ 8.000 étudiants universitaires, dont 6.500 étudiants en provenance de 42 pays africains.

Afin de promouvoir les liens historiques, culturels et spirituels avec les pays du continent, le Maroc œuvre, à travers l'Institut Mohammed VI pour la formation des imams, morchidines et morchidates, à la formation des Marocains et d'autres citoyens originaires de pays africains dans le but de protéger la jeunesse africaine de l'extrémisme et préserver l'identité islamique caractérisée par son ouverture et tolérance, relève l'agence d'information argentine.

Et de mettre en avant les nombreuses visites de Sa Majesté le Roi dans plusieurs pays africains en vue d'échanger avec les chefs d'État et les forces vives de ces pays, en soulignant que ces visites agissent pour le renforcement des relations maroco-africaines, en particulier dans les domaines économiques, politiques et religieux, de même qu'elles constituent des opportunités exceptionnelles de se tenir informé directement des réalités et besoins des peuples du Continent.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :