Le Maroc est devenu un partenaire “indispensable” pour le Rwanda

Rwanda
Rwanda

Le Maroc est devenu un partenaire “indispensable” pour le Rwanda dans de nombreux domaines stratégiques, a affirmé samedi le politologue rwandais, Dr. Ismaël Buchanan.

“Les accords de coopération signés, vendredi à Rabat, par le ministre des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, M. Nasser Bourita, et son homologue rwandais, M. Vincent Biruta, témoignent de l’intérêt particulier qu’accordent les deux pays à leur partenariat”, a souligné le professeur des sciences politiques à l’Université du Rwanda (UR) dans une déclaration à la MAP.

Les mémorandums d’entente et accords de partenariat signés entre Rabat et Kigali ont quadruplé depuis 2016, date de la visite historique effectuée par SM le Roi Mohammed VI au Rwanda, a fait observer Dr. Buchanan, par ailleurs consultant en relations internationales auprès d’organisations régionales et internationales.

Le Royaume est le seul pays d’Afrique du Nord avec qui le Rwanda entretient des relations étroites, a-t-il poursuivi, notant que cela s’explique par “la convergence des points de vue des deux pays sur de nombreux dossiers d’intérêt commun, notamment l’intégration du continent africain, la réforme de l’Union africaine, la paix et la sécurité en Afrique et la coopération Sud-Sud”.

Le politologue a fait remarquer que la coopération liant les deux pays touche des domaines aussi variés que l’agriculture, le commerce, l’industrie, l’environnement, le développement durable, l’énergie, le tourisme, l’éducation, l’urbanisme, la santé, l’aménagement du territoire et la sécurité nucléaire et radiologique.


Il a indiqué qu’une grande partie des accords signés entre les deux pays sont déjà à un stade avancé de mise en œuvre, ajoutant que “le suivi continu de ces accords par les responsables des deux pays a permis de dynamiser la coopération bilatérale et d’explorer de nouvelles opportunités de partenariat”.

“Il faut également souligner que les progrès rapides et impressionnants dont le Rwanda a fait preuve après le génocide de 1994 contre les Tutsi ont été suivis de près par le Royaume. L’environnement favorable aux affaires, la stabilité politique et l’adhésion à l’Etat de droit sont parmi les facteurs qui suscitent l’intérêt du Maroc”, a-t-il noté.

Le ministre des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, M. Nasser Bourita, s’est entretenu, vendredi à Rabat, avec son homologue rwandais M. Vincent Biruta, des moyens de renforcement des relations de coopération et de partenariat entre Rabat et Kigali dans plusieurs domaines.

Au terme de leurs entretiens, les deux ministres ont procédé à la signature de deux mémorandums d’entente, dont le premier porte sur la création d’un Comité de pilotage de la coopération entre les gouvernements des deux pays, tandis que le deuxième porte sur le domaine des sports.