Le Maroc est un “acteur essentiel” pour l’instauration de la paix au Moyen-Orient

Maroc

Le Maroc est un “acteur essentiel” pour l’instauration de la paix au Moyen-Orient et un “allié majeur” des États-Unis d’Amérique pour la préservation de la sécurité et la stabilité en Afrique du Nord, a écrit l’Agence de presse argentine indépendante “Alternative Press Agency”.

Le Royaume est un “acteur majeur pour la réalisation de la paix” au Moyen-Orient, souligne l’agence, notant que la position de Rabat est claire au sujet du conflit dans la région, laquelle est basée sur la solution à deux États vivant côte à côte dans la paix et la sécurité, sur la négociation entre les parties en tant que moyen pour parvenir à cette solution et sur la préservation du Statut spécial d’Al-Qods Acharif.

L’auteur de l’article, l’expert argentin Adalberto Agozino, a également mis en relief les liens forts qui unissent la communauté juive d’origine marocaine à la monarchie marocaine et l’estime qu’elle voue à Sa Majesté le Roi Mohammed VI, relevant que le Royaume est le seul pays arabe qui reconnait dans sa Constitution l’hébraïque comme l’un des affluents de l’identité marocaine.

Il a, en ce sens, rappelé la visite au Maroc d’une délégation américano-israélienne de haut niveau, conduite par Jared Kushner, Conseiller principal du président américain Donald Trump et Meir Ben Shabbat, Conseiller à la sécurité nationale de l’État d’Israël, marquée par la signature, devant SM le Roi, de la Déclaration conjointe entre le Royaume du Maroc, les États-Unis d’Amérique et l’État d’Israël.

Pour les États-Unis, a encore souligné M. Agozino, “le Maroc est un allié majeur pour préserver la sécurité et la stabilité en Afrique du Nord et sur la rive sud de la Méditerranée”, notant que “Rabat et Washington entretiennent une coopération étroite dans les domaines sécuritaire et militaire”.


A ce titre, l’auteur de l’article a rappelé la récente signature par les deux pays d’une feuille de route de coopération en matière de défense, soulignant que le Royaume est un allié stratégique des États-Unis en dehors de l’Organisation du traité de l’Atlantique Nord (OTAN). Et de poursuivre que la reconnaissance par Washington de la souveraineté pleine et entière du Maroc sur son Sahara marque “une nouvelle étape dans les relations entre les deux Nations”, rappelant que le Maroc est le premier pays au monde à reconnaître l’indépendance des États-Unis et le seul pays africain à avoir conclu un accord de libre-échange avec les États-Unis d’Amérique. Cette Déclaration conjointe, en sus d’autres accords, consolide la position du Maroc en tant qu’acteur principal sur la scène politique régionale et allié des États-Unis pour la préservation de la paix et de la stabilité en Afrique du Nord et au sud de la Méditerranée, a conclu M. Agozino.

( Avec MAP )