Le Maroc et la Belgique signent une déclaration d’intention en matière de coopération judiciaire

judiciaire

Le Maroc et la Belgique ont signé, lundi soir à Bruxelles, une déclaration d’intention en vue de renforcer leur coopération judiciaire.

La déclaration a été signée par le ministre de la Justice Mohamed Auajjar et son homologue belge Koen Geens, en présence de l’ambassadeur du Maroc en Belgique et au Grand Duché de Luxembourg, Mohamed Ameur.

Cette déclaration d’intention est de nature à développer la coopération bilatérale et la hisser à des niveaux prometteurs, a indiqué M. Auajjar dans une déclaration à la MAP.

MM. Auajjar et Koen Geens avaient auparavant eu des entretiens portant notamment sur l’examen des moyens de renforcer la coopération entre le Maroc et la Belgique dans le domaine judiciaire, ainsi que sur la dynamique de réformes que connait le Maroc dans différents domaines.

Cette rencontre a été une occasion pour “faire le point sur la coopération bilatérale dans le domaine de la justice en général et qui est à un excellent niveau”, a indiqué M. Auajjar qui fait état de similitudes entre les expériences marocaine et belge notamment sur le plan de l’indépendance de la justice.


M. Aujjar a, par ailleurs, affirmé que les responsables belges qu’il a rencontrés lui ont exprimé l’estime et la considération qu’ils portent à l’égard du Maroc et à SM le Roi Mohammed VI pour les réformes que le Souverain a impulsées dans le Royaume.

→ Lire aussi : Auajjar s’entretient à Bruxelles avec le directeur de l’Institut belge de Formation Judiciaire

Les entretiens ont été également une occasion de passer en revue l’expérience marocaine dans le domaine migratoire, basée sur une approche humaniste et solidaire, ainsi que le rôle que joue le Royaume pour le développement du continent africain sous le leadership du Souverain.

Le ministre a souligné la qualité des échanges qu’il a eus avec les responsables belges, notamment le président du collège des cours et tribunaux et le directeur de l’institut de formation judiciaire sur les moyens de promouvoir la coopération bilatérale.


Pour sa part, le ministre belge de la Justice s’est félicité de la profondeur des liens de coopération et d’amitié entre les deux pays.

«Nous avons eu un échange fructueux dans le cadre de notre culture judiciaire, particulièrement la relation entre les pouvoirs exécutif, législatif et judiciaire», a affirmé M. Koen Geens.

Il a également été question de renforcer la coopération judiciaire qui est à « un niveau excellent entre nos deux pays », a ajouté le ministre belge.

Ces entretiens s’inscrivent dans le cadre de la visite qu’effectue actuellement M. Auajjar à Bruxelles où il prendra part, mercredi, au congrès mondial contre la peine de mort.