Le Maroc et la Bosnie-Herzégovine œuvrent pour la mise en place d’un cadre de coopération

Le Maroc et la Bosnie-Herzégovine

Le Maroc et la Bosnie-Herzégovine œuvrent pour la mise en place d’un cadre de coopération englobant plusieurs domaines, a indiqué, lundi à Rabat, le président du Conseil des ministres de la Bosnie-Herzégovine, Denis Zvizdić.

Dans une déclaration à la MAP au terme de ses entretiens avec le président de la Chambre des représentants, Habib El Malki, Zvizdić a affirmé que ce cadre de coopération aura pour objectif de nouer de nouveaux partenariats, notamment dans les domaines du tourisme, de la culture et de l’enseignement.

En visite officielle de quatre jours dans le Royaume, à la tête d’une importante délégation comprenant un nombre important d’hommes d’affaire, Zvizdić a souligné que le Maroc et la Bosnie-Herzégovine entretiennent des relations bilatérales sérieuses et amicales, marquées du sceau de la confiance mutuelle et de l’ambition de développer davantage les relations économiques et commerciales.

Il a fait remarquer, à ce propos, que son pays, qui est en phase de redressement économique, est en quête de nouveaux partenaires, mettant en relief les perspectives prometteuses ouvertes par cette visite.

→ Lire aussi : Echanges maroco-bosniens à Rabat sur le renforcement des relations commerciales


Rappelant les énormes potentialités économiques du Royaume, le responsable bosnien a émis le souhait de voir s’approfondir les relations bilatérales aux niveaux économique et commercial, appelant les investisseurs marocains à tirer profit des opportunités d’investissement qu’offre la Bosnie-Herzégovine.

Par ailleurs, Zvizdić a salué les positions pacifiques permanentes du Maroc et son engagement en faveur de la paix dans le monde, notant que le Royaume, havre de paix et de tolérance, a été parmi les premiers pays à prôner une voie de résolution pacifique et juste du conflit en Bosnie-Herzégovine.

Il a également souligné que le Maroc a été parmi les premiers pays à reconnaître l’indépendance de la Bosnie-Herzégovine et à établir des relations diplomatiques avec ce pays.

A cours de son séjour, le responsable bosnien aura une série d’entretiens avec les hauts responsables marocains, à leur tête le chef du gouvernement et les présidents de deux Chambres du Parlement.


Le programme de cette visite prévoit également une rencontre de travail, mardi, au siège de la Confédération générale des entreprises du Maroc à Casablanca.