ban600
credit agricol

le Maroc et la Société islamique internationale de financement du commerce s’accordent

le Maroc et la Société islamique internationale de financement du commerce s’accordent

La secrétaire d'État auprès du ministre de l'Industrie, de l'investissement, du commerce et de l’économie numérique, chargée du Commerce extérieur, Rkia Derham, et le président exécutif de la Société islamique internationale de financement du commerce (ITFC), Hani Salem Sonbol, ont signé, jeudi à Skhirat, un mémorandum d'entente concernant la coopération en matière de développement du commerce et de renforcement des capacités commerciales aux niveaux arabe et africain.

Cet accord signé en marge de la première réunion du conseil de gouvernance du "Programme des Passerelles Commerciales Arabo-Africaines", lancé par l'ITFC, membre du Groupe de la Banque islamique de développement (BID), vise à concevoir, financer et mettre en œuvre des programmes d'assistance technique, de renforcement des capacités et de développement du commerce international en vue d'accroître les échanges commerciaux et promouvoir les opportunités d'investissement entre les régions arabe et africaine.

L'accord entend également à mettre en place des structures capables de contribuer au renforcement des capacités humaines et institutionnelles du Royaume du Maroc.

A cette occasion, Derham a indiqué que cet accord a pour objectif de mettre en place un cadre général pour promouvoir la coopération et la coordination bilatérales et régionales, ajoutant que le Maroc soutient le Programme des passerelles commerciales arabo-africaines depuis son lancement en 2017 et continuera à oeuvrer pour consolider les partenariats économiques entre les pays arabes et africains.

→ Lire aussi : Le Maroc offre aux pays du Mercosur des opportunités importantes grâce à son essor économique et sa position stratégique

La signature de ce mémorandum, qui vient renforcer ces partenariats, est en phase avec la stratégie du Royaume visant à accroître les flux commerciaux entre les pays arabes et africains, a-t-elle ajouté.

Outre le programme des passerelles commerciales arabo-africaines, la coopération entre le Maroc et l'ITFC englobera d'autres projets qui visent à renforcer le partenariat avec le royaume dans le domaine du commerce, a affirmé pour sa part Salem Sonbol, saluant dans ce cadre l'action du Maroc en faveur des programmes et d'initiatives du développement du continent africain.

D'une durée de trois ans, le Programme Passerelles Commerciales Arabo-Africaines, lancé par la Société internationale islamique pour le financement du commerce, s'inscrit dans le cadre des objectifs de l'Organisation de la coopération islamique. Il vise à promouvoir le commerce trans-régional entre les pays arabes et l'Afrique subsaharienne, favoriser la création de nouveaux partenariats commerciaux, renforcer les relations existantes et augmenter les flux commerciaux.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

top
%d blogueurs aiment cette page :