Le Maroc et le Chili affirment leur volonté de renforcer les relations bilatérales et de diversifier la coopération

Le Maroc et le Chili affirment leur volonté de renforcer les relations bilatérales et de diversifier la coopération
Le Maroc et le Chili affirment leur volonté de renforcer les relations bilatérales et de diversifier la coopération

L’année 2019 a été placée sous le signe du renforcement des relations bilatérales entre le Maroc et le Chili et la diversification des domaines de la coopération entre les deux pays. Cette année a été marquée par la visite officielle du ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita.

Lors de ce déplacement, le Chili a exprimé, vendredi 14 juin 2019, son appui au Plan d’autonomie proposé par le Royaume du Maroc ainsi que ses efforts sérieux en vue de parvenir à une solution politique réaliste, viable et définitive au différend régional autour du Sahara marocain.

Dans un communiqué conjoint sanctionnant cette visite officielle, le Chili a affirmé son “soutien aux efforts du Secrétaire Général des Nations Unies et de son Envoyé Personnel, ainsi qu’aux efforts sérieux du Maroc et au Plan d’autonomie en vue de parvenir à une solution politique réaliste, viable et définitive” à la question du Sahara. M. Bourita, a été également reçu en audience au Palais de la Moneda, par le président chilien Sebastián Piñera auquel il a transmis un message verbal de SM le Roi Mohammed VI.

Lors de cette audience, M. Bourita a également transmis au Président Pinera les salutations de SM le Roi.

Dans ce message verbal, le Souverain a réaffirmé la volonté du Maroc de développer davantage les relations existantes entre le Maroc et le Chili dans les différents domaines.

Lors de cette audience, M. Pinera a exprimé l’intérêt du Chili à promouvoir la coopération économique bilatérale et d’augmenter le flux des échanges de biens et de services avec le Maroc.

Quant au président chilien, il a mis l’accent sur l’importance d’approfondir la coopération bilatérale dans les domaines de la culture, de l’énergie et de l’éducation.

Pour le président du Sénat chilien, Jaime Quintana, SM le Roi Mohammed VI joue un rôle important et bénéficie d’un leadership dans le monde arabo-musulman et en Afrique.

Dans une déclaration à la MAP à l’issue de ses entretiens, au siège du Congrès à Santiago, avec M. Bourita, M. Quintana a rappelé la solidité et la force des relations entre le Maroc et le Chili, saluant le rôle central du Maroc dans ses relations avec le Chili.

Dans le volet culturel, l’année écoulée a été riche en activités et en échange de visites entre le Maroc et le Chili.

L’Ambassade du Maroc au Chili, a pris part, lundi 25 mars 2019 en début de soirée, à la cérémonie de lancement du mois de la Francophonie, un évènement socioculturel riche en couleurs organisé par les représentations diplomatiques francophones présentes à Santiago du Chili.

Le Maroc a participé à cet évènement culturel par le biais de plusieurs activités dont la projection du film “Aida La Revenante” du réalisateur Driss Mrini.

Début avril, le Centre culturel Mohammed VI pour le dialogue des civilisations de Coquimbo au Chili a annoncé la publication d’une série d’ouvrages en langue espagnole dans le but de rapprocher les lecteurs chiliens et hispanophones de la culture marocaine et de ses richesses.

Au volet social, un Iftar collectif et multiconfessionnel a réuni, jeudi 23 mai 2019 à Santiago, plusieurs personnalités de différentes nationalités et confessions sous le signe de la convivialité et du partage des valeurs de fraternité et de solidarité propres au mois sacré de Ramadan.

De même, l’Institut des études internationales de l’Université du Chili a organisé, jeudi 23 mai 2019 à Santiago, une conférence intitulée “Les femmes marocaines: réalité et perspectives” présentée par l’ambassadeur du Maroc au Chili, Kenza Elghali.

En économie, l’année écoulée a été marquée par l’organisation à Santiago du Chili des travaux du 61ème Congrès de l’AIELF avec la participation d’une importante délégation académique marocaine rehaussée par la présence de M. Driss Guerraoui, président du Conseil de la concurrence.

En outre, un mémorandum d’entente a été signé, mardi 28 mai 2019 à Santiago, entre le Conseil de la concurrence du Royaume du Maroc et le Bureau du Procureur économique national du Chili avec pour objectif de promouvoir la coopération bilatérale entre les deux instances.

D’autre part, l’Université Bernardo O’Higgins et l’Université Ouverte de Dakhla ont signé, mardi 28 mai 2019 à Santiago du Chili, un accord de coopération internationale visant à promouvoir la coopération académique et la recherche scientifique entre les deux institutions.

De même, un accord de coopération internationale a été signé, jeudi 30 mai 2019 à Santiago, entre l’Université Ouverte de Dakhla et l’Université de Playa Ancha du Chili.

En sport, le Maroc a signé une participation distinguée aux Mondiaux de Karaté des jeunes organisés en octobre dernier à Santiago du Chili.

Avec 10 médailles, dont trois en or, le Maroc s’est classé 4ème aux Mondiaux de Karaté des jeunes au Chili sur un total de 40 pays figurant dans le tableau de médailles.

Lors de ces Championnats du monde de karaté réservés aux cadets, juniors et U21, organisés du 23 au 27 octobre à Santiago du Chili, le Maroc a récolté trois médailles en or, deux d’argent et cinq en bronze, se plaçant ainsi derrière l’Égypte (18 médailles), la Turquie (15 médailles) et la France (12 médailles).

Le Maroc a participé à cet évènement mondial avec une vingtaine d’athlètes, 13 garçons et 11 filles, dans différentes catégories et poids.

Dans le domaine de la formation, une convention-cadre de partenariat a été signée, mardi 3 décembre 2019 à Santiago du Chili, entre l’Institut supérieur international de tourisme de Tanger (ISITT) et l’Université Santo Tomas.

En somme l’année 2019 a été riche en évènements et en échange entre les deux pays appelés à davantage de coopération et de promotion de leurs échanges.