A LA UNEMaroc

Le Maroc et le Japon attachés au renforcement de la coopération parlementaire bilatérale et multilatérale

Le renforcement de la coopération parlementaire bilatérale et multilatérale a été au centre d’une rencontre, jeudi à Rabat, entre le président de la Chambre des Représentants, M. Rachid Talbi Alami, et l’ambassadeur du Japon à Rabat, Shinozuka Takashi.

Tout en se félicitant des “bonnes relations” unissant les parlements du Maroc et du Japon, le diplomate japonais a fait part de la détermination de son pays à hisser à des niveaux supérieurs ces relations de coopération bilatérale et multilatérale et ce, via la multiplication des visites mutuelles, des groupes d’amitié et la coordination interparlementaire, relève la Chambre des représentants dans un communiqué.

Après avoir félicité M. Talbi Alami pour son élection président de la Chambre des représentants, l’ambassadeur du Japon a salué les bonnes relations liant Rabat à Tokyo dans les domaines économique, commercial, industriel et culturel, exprimant par la même sa profonde appréciation des mesures prises, sur Hautes Instructions de SM le Roi Mohammed VI, pour lutter contre les retombées de la pandémie de Covid-19.

Les orientations du gouvernement japonais tendent à s’ouvrir davantage sur le continent africain et sur les questions liées au changement climatique et aux énergies renouvelables, a-t-il dit, saluant au passage la politique énergétique tracée par le Maroc.

Pour sa part, M. Talbi Alami a remercié l’ambassadeur du Japon pour cette rencontre, exprimant sa satisfaction du niveau distingué des relations maroco-japonaises, et le maintien de la position de Tokyo quant à l’intégrité territoriale du Royaume du Maroc et la défense de ses intérêts vitaux dans les différents fora internationaux, fait savoir la même source.

Le Président de la Chambre des représentants a également salué la qualité des relations parlementaires bilatérales et multilatérales, relevant que la première Chambre est ouverte sur toutes initiatives constructives et questions d’intérêt commun, telles que le changement climatique, les énergies renouvelables et le développement technologique.

M. Talbi Alami a affirmé qu’il aspire à institutionnaliser les relations parlementaires maroco-japonaises via l’unification des visions et des positions sur les questions parlementaires d’intérêt commun et la création de nouveaux espaces de coopération.

Avec Map

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page