A LA UNECulture

Le Maroc fascine de plus en plus de touristes colombiens

Le Maroc, un « pays de rêves« , fascine de plus en plus de touristes colombiens, surtout après la suppression de visas par les deux pays, écrit le quotidien à grand tirage El Tiempo.

Dans un article signé par Andrés Hurtado Garcia sous le titre « Le Maroc, pays des rêves« , le journal rappelle que grâce à la dynamique des échanges entre les ministères des Affaires étrangères des deux pays, les voyageurs des deux pays n’ont plus besoin de se munir de visa pour se rendre dans l’un ou l’autre pays.

Ainsi, les Colombiens sont de plus en plus intéressés par un voyage au Maroc et de plus en plus curieux de connaitre tout sur le Royaume et confirmer l’idée que les gens qui s’y sont déjà rendus font de ce pays, explique le quotidien.

« Le Maroc est l’un des six pays que tout voyageur éclairé et amoureux de la beauté devrait connaître« , affirme l’auteur de l’article.

Le journal rappelle aussi les principaux écrivains inspirés par le Royaume et sa culture, citant notamment Paul Bowles, Juan Goytisolo, William Burroughs et Allen Ginsberg qui ont passé de longs séjours à Tanger. Saint-Exupéry, qui a écrit, pour certains, le plus beau conte de la littérature mondiale, Le Petit Prince, durant son passage par le sud marocain, alors occupé par l’Espagne, a également été marqué par le Maroc, sans oublier Yves Saint Laurent, l’amoureux fanatique de la ville de Marrakech.

→ Lire aussi : Covid-19: le tourisme mondial devrait perdre 2.000 milliards USD (OMT)

El Tiempo revient aussi sur les attractions des principales villes touristiques et médinas du Maroc. « Classée au patrimoine mondial, Marrakech, avec sa place Jema-el Fnaa, est la perle du Maroc et une destination pour les amateurs de beauté », souligne la même source.

Le journal s’attarde par ailleurs sur les potentialités de Casablanca, qui « est inscrite dans l’imaginaire de la culture mondiale par le film du même nom avec Humphrey Bogart et Ingrid Bergman et par la rencontre de Roosevelt, De Gaulle et Churchill, en 1943, pour décider de l’issue de la Seconde Guerre mondiale« .

« Rabat, Fès, Meknez, villes impériales et modernes, attirent irrésistiblement par le charme des médinas, les villes antiques où l’on peut à la fois admirer l’artisanat, faire des achats atypiques, prendre des photos et profiter de la gentillesse des marocains« , relève El Tiempo.

Pour le quotidien colombien, l’une des plus grandes attractions du Maroc est la route des mille Kasbas, qui mène au désert. Les Kasbahs sont d’immenses constructions, dignes des palais des Mille et Une Nuits. La région est connue pour avoir abrité le tournage de grands chef d’œuvres cinématographiques et télévisuels comme Game of Thrones, Alexandre le Grand, Les Dix Commandements, Lawrence d’Arabie, Gladiator, Le Joyau du Nil, Star Wars, rappelle la même source.

D’autre part, l’auteur de l’article revient sur les aspects de coopération entre le Maroc et la Colombie, relevant que le Royaume est devenu par exemple une référence mondiale en matière d’énergies alternatives. « Ses centrales à panneaux solaires et les éoliennes s’étendent sur plusieurs milliers d’hectares », ce qui est pourrait constituer un exemple pour la Colombie, note M. Garcia.

( Avec MAP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page