ban600
credit agricol

Le Maroc fera de la Conférence internationale sur la migration à Marrakech une réunion “réussie”

Le Maroc fera de la Conférence internationale sur la migration à Marrakech une réunion “réussie”

Le Royaume du Maroc sera, comme à l’accoutumée, au rendez-vous pour faire de la Conférence internationale sur la migration, prévue les 10 et 11 décembre prochain à Marrakech, une réunion "réussie", a affirmé, jeudi, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Nasser Bourita.

Lors d’un point de presse tenu dans la cité ocre, à l’issue d’une visite de terrain pour s’enquérir de l’état d’avancement des préparatifs du site devant abriter cette importante conférence qui sera sanctionnée par l'adoption du Pacte mondial sur les migrations, Bourita a indiqué que le Maroc sera, comme à l’accoutumée, au rendez-vous pour abriter une réunion "réussie", aussi bien sur le plan organisationnel que sur le plan de la contribution de ce conclave à l’émergence d’un "nouveau consensus international" sur la question migratoire et sur son traitement sous ses différents aspects et dimensions dans le cadre d’une coopération internationale et sous les auspices de l’ONU.

Le ministre, qui était accompagné de la Représentante Spéciale du Secrétaire général de l’ONU pour les migrations internationales, Louise Arbour, et de la Secrétaire générale adjointe chargée du Département de l’Assemblée générale de l’ONU et de la gestion des conférences, Catherine Pollard, a souligné que cette réunion de haut niveau revêt une grande importance eu égard, d’abord, à la question qui sera débattue, à savoir celle de la migration qui, a-t-il dit, constitue un sujet "structurant" dans les relations internationales et primordial sur l’agenda international.

Cette importance, a-t-il poursuivi, émane aussi du fait que cette Conférence est la première du genre qui se tient sous les auspices des Nations Unies pour discuter de la question migratoire dans un "cadre multilatéral" et selon une "vision multidimensionnelle", ajoutant que ce conclave tire également son importance du fait qu’il sera couronné par l’adoption d’un document essentiel et de référence pour la communauté internationale, inhérent au traitement de la question de la migration.

→ Lire aussi : Migration: la conférence internationale de Marrakech, un “sommet mondial” qui examine un sujet “structurant”

Par conséquent, a réaffirmé Bourita, il s’agit d’un rendez-vous international très important et très attendu par la communauté internationale, soutenant que le Maroc est honoré d’accueillir cet événement, à l’instar de plusieurs autres rendez-vous cruciaux tenus dans la cité ocre, tels que la réunion du GATT en 1994, les réunions en 2013 de l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI) sanctionnées par l’adoption du Traité de Marrakech visant à faciliter l’accès des aveugles et des déficients visuels aux œuvres publiées, ainsi que la COP22 qui a constitué une étape importante dans le processus de lutte contre les changements climatiques.

Interrogé sur l’organisation par le Maroc de cette Conférence, Bourita a expliqué qu’elle revêt une triple signification. D’abord, a-t-il détaillé, cela souligne l’engagement du Maroc dans le multilatéralisme, ajoutant que le Royaume estime que toutes les questions globales doivent être traitées dans "un cadre multilatéral" et "sous un parapluie onusien".

Et de rappeler que le Maroc, qui a abrité il y a deux ans la COP 22 pour débattre d’une thématique encore très pressante, considère que "de la même manière, la question migratoire doit être traitée dans ce cadre-là".

"C’est donc une preuve supplémentaire de l’engagement du Maroc dans l’action multilatérale et le renforcement de l’action des Nations Unies", a-t-il affirmé.

La 2ème signification réside dans le fait que pour le Maroc, la question migratoire ne peut être réglée que dans le cadre du respect des souverainetés, de la coopération internationale, du dialogue et de la concertation, de la responsabilité partagée et de la compréhension commune entre les pays d’origine, de transit et d’accueil, a-t-il noté.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

top
%d blogueurs aiment cette page :