ban600

Le Maroc fier d’avoir inscrit dans le préambule de sa Constitution l’esprit d’ouverture, de tolérance et de convivialité

Le Maroc fier d’avoir inscrit dans le préambule de sa Constitution l’esprit d’ouverture, de tolérance et de convivialité

Le Maroc est fier d'avoir inscrit, de façon claire et forte, dans le préambule de sa Constitution l’esprit d’ouverture, de tolérance, de convivialité et de dialogue entre les civilisations et religions, a affirmé, samedi à Marrakech, le ministre du Tourisme, du Transport aérien, de l’artisanat et de l’économie sociale, Mohamed Sajid.

M. Sajid, qui s’exprimait à l’ouverture officielle des travaux du 60ème congrès mondial de la Fédération internationale des journalistes et écrivains de tourisme (FIJET), a mis l’accent sur la portée du tourisme et de sa symbolique très forte en termes de rapprochement entre les civilisations et peuples.

Le tourisme constitue «un vecteur magnifique qui nous permet de transcender plusieurs difficultés auxquelles fait face notre région et d’autres à travers le monde», a-t-il expliqué.

M. Sajid a fait remarquer que le film documentaire projeté, à cette occasion, a, certes, mis en exergue les potentialités et les infrastructures dont dispose le Royaume et qui sont «une source de fierté», avant d’enchaîner que «nous sommes aussi fiers d’avoir une civilisation, une culture et un patrimoine magnifique matériel et immatériel, qui nous permettent d’espérer de développer encore davantage notre économie et notre industrie touristique».

Après avoir relevé la qualité et le nombre important des congressistes venus des quatre coins du monde, le ministre a noté que ce congrès se veut une occasion pour échanger autour d’une thématique pertinente qui constitue «le fondement de notre vision pour le développement du tourisme au Maroc».

→Lire aussi: Marrakech accueille le congrès mondial de la FIJET du 29 novembre au 3 décembre

Il a, d’autre part, indiqué que les excursions programmées par les organisateurs au profit des congressistes vont leur permettre de découvrir de près les infrastructures, les traditions profondes d’hospitalité et de convivialité ainsi que l’attachement aux valeurs fortes d’humanisme, d’ouverture et de coexistence.

Placé sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, ce congrès initié sous le thème "Tourisme et Culture - Quel rapport ? - Quel avenir ?", se veut une occasion propice pour la présentation des efforts déployés par le Maroc dans le domaine de promotion du tourisme, tout en permettant aux participants de découvrir de près les infrastructures touristiques dont dispose le Royaume.

La cérémonie d’ouverture de cet événement, qui s’est déroulée en présence notamment de la secrétaire d’Etat chargée du Tourisme, Lamia Boutaleb et du wali de la région de Marrakech-Safi, Karim Kassi Lahlou, a été marquée par des vibrants hommages rendus à de grande figures et des pionniers de la presse touristique, à savoir Feu Mustapha Trai, ex-président de l’AMJET-FIJET Maroc, Ahmed Zghari, Doyen de la presse touristique marocaine, Moulay Mustapha Alaoui, premier journaliste indépendant au Maroc et Miguel Garcia Breira, président d’honneur de FIJET-Espagne.

Un film documentaire réalisé par l’Office National Marocain du Tourisme (ONMT) et qui met en relief les potentialités, les atouts et les produits touristiques dont regorge le Royaume ainsi que la diversité et la richesse de son patrimoine culturel, a été projeté à cette occasion.

Le programme de ce congrès, qui connaît la participation de plus de 250 journalistes représentant différents supports à travers le monde et qui se poursuit jusqu’au 3 courant, prévoit deux grandes excursions, l'une vers les villes impériales et l'autre vers le Grand Sud, outre un forum sous le thème "Tourisme et Culture - Quel rapport ? - Quel avenir ?".

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :