Le Maroc, l’un des rares pays à contribuer à la sécurité alimentaire de l’Afrique

Le Maroc, l’un des rares pays à contribuer à la sécurité alimentaire de l’Afrique

Le Maroc est un des rares pays à contribuer à la sécurité alimentaire de l’Afrique voire de la planète, a estimé l'ancien président nigérian Olusegun Obasanjo, qui était en visite au Maroc (15-16 juillet courant) en compagnie de plusieurs personnalités politiques et économiques du Nigeria, d’Afrique du Sud, du Kenya et du Lesotho.

Notant que la Maroc se distingue sur le continent africain par la diversité de ses productions et exportations, M. Obasango a affirmé que le Royaume est un exemple pour l'Afrique car il n'existait pas beaucoup de pays africains, voire aucune nation africaine qui soit capable d’assurer sa propre sécurité alimentaire et celle des autres en exportant ses engrais et en installant des usines d'engrais dans d'autres pays.

"L’inauguration récente du port Tanger Med II qui porte la capacité globale du complexe portuaire à 9 millions de conteneurs est un autre exemple de la particularité du Maroc", a indiqué M. Obasanjo dans un entretien exclusif accordé au portail électronique d'information "Medias24", jugeant le port "impressionnant et même exceptionnel" en Afrique.

M. Obasanjo a également évoqué la centrale Noor lors de cet entretien, estimant que "la stratégie énergétique du Maroc, qui lui permettra d'atteindre un mix de 52% d'électricité issu de sources renouvelables à l’horizon 2030, illustre bien la dynamique de développement dont il faut s’inspirer".

Suivant avec beaucoup d'intérêt le développement du Maroc depuis des années, l'ancien président du Nigeria a précisé, selon "Medias24", que Sa Majesté le Roi Mohammed VI est à l’origine des nombreuses réformes effectuées ou en cours, qu’elles soient d’ordre économique ou politique, soulignant que le Souverain a créé non seulement des opportunités, mais également "cette dynamique de développement vertueuse qui a indéniablement fait faire un énorme bond à son pays".

S'agissant du retour du Maroc à l'Union africaine, M. Obasanjo a confié au site électronique que le Royaume est "un membre très important d'autant plus que durant les 20 dernières années, il a signé un nombre incroyable d’accords bilatéraux d’ordre politico-économique, commercial, financier aussi bien avec des pays africains qu'avec le reste du monde".

"Les grands projets ont toujours commencé par des rêves et pour réaliser le nôtre, nous avons donné un blanc-seing pour faire aboutir l'accord de la Zone de libre-échange continentale africaine", a fait savoir l'ancien président nigérian dans une réponse à "Medias24", estimant que la voie pour que ce 21ème siècle soit celui du continent africain a été tracée et que l'Afrique finira par devenir un ensemble économique.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :