Le Maroc participe à la 63ème session ordinaire de la Commission des stupéfiants des Nations Unies

stupéfiants

Le Maroc participe à la 63ème session ordinaire de la Commission des stupéfiants des Nations Unies, dont les travaux ont débuté lundi à Vienne.

Le Maroc est représenté à cette session, organisée par l’Office des Nations unies contre la drogue et le crime (ONUDC), par une délégation conduite par l’ambassadeur représentant permanent du Maroc auprès des Organisations internationales à Vienne, M. Azzedine Farhane, et des responsables des ministères de l’Intérieur, de la Justice, de la Santé et de la Présidence du ministère public.

Cette session, qui se tient jusqu’au 6 mars, connait la participation d’environ 2000 représentants des Etats membres, des Parlements, des organisations gouvernementales, des membres de la société civile et des instances scientifiques, pour examiner les moyens de renforcer les partenariats avec le secteur privé et d’améliorer la collecte et l’analyse des données afin d’élaborer des réponses adéquates au problème mondial de la drogue.

Cette session s’intéressera également à la participation des jeunes aux efforts de prévention de l’usage des drogues et à la garantie de l’accès aux substances réglementées et à leurs usage médical et scientifique, outre la promotion d’approches de développement alternatives aux cultures illicites.

Le programme de cette session comprend également la présentation de rapports des représentants des groupes régionaux, en plus de l’organisation d’une centaine d’événements parallèles, traitant notamment de thèmes comme “l’égalité de prévention, de traitement et de soins pour les personnes souffrant de troubles liés à la drogue“, “la participation des familles et des communautés à la lutte contre les menaces liées à la drogue”, “la lutte contre le trafic de drogue”, “le développement de recherches et de données sur l’offre et le trafic de drogues”, et “la participation des jeunes à la prévention de l’usage des drogues“.


La Commission des stupéfiants des Nations Unies relève du Conseil économique et social de l’ONU (ECOSOC) et constitue l’organe central de prise de décisions dans le domaine de lutte contre les drogues au sein des Nations Unies.