Le Maroc participe à la 7ème table-ronde des maires et des ministres de l’OCDE

Le Maroc participe à la 7ème table-ronde des maires et des ministres de l’OCDE

Le ministre de l'Aménagement du territoire, de l'Urbanisme, de l'Habitat et de la Politique de la Ville, Abdelahad Fassi Fihri, présidera la délégation marocaine aux travaux de la 7ème table-ronde des maires et des ministres de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) prévue les 19 et 20 mars à Athènes (Grèce).

Selon un communiqué du ministère, la délégation prendra part également à une réunion ministérielle du Comité des politiques de développement régional de l'OCDE sous le thème "Les mégatendances : forger un meilleur avenir pour les régions, les villes et les zones rurales", laquelle se tiendra parallèlement à cette table-ronde à l’occasion du vingtième anniversaire du comité.

M. Fassi Fihri participera aux travaux de ces rencontres accompagné d’une délégation de hauts responsables du ministère, ajoute le communiqué, soulignant que cette participation s’inscrit dans le cadre du renforcement du statut du Maroc au sein des instances relevant de l’OCDE.

La réunion ministérielle du Comité des politiques de développement régional sera l’occasion pour les participants d’examiner les implications des mégatendances pour les régions, les villes et les zones rurales comme la mondialisation, le passage au numérique, les évolutions démographiques, le creusement des inégalités, le changement climatique et la raréfaction des ressources ainsi que l’urbanisation.

→ Lire aussi : Ouverture à Marrakech du 1er Congrès des notaires du Maroc

Les délégués des États et gouvernements membres de l’OCDE, réunis à huis clos, le 8 novembre dernier, ont unanimement approuvé le passage du Maroc (en tant que premier pays du MENA) du statut de "Participant" au statut d'"Associé" au sein du comité.

Cette réussite est la consécration d’un long processus de coopération et de partenariat qui a abouti à la réalisation durant deux années du dialogue territorial mené par des experts et des pays pairs relevant de l'organisation en faveur d’un développement urbain et rural inclusif et durable au Maroc, souligne-t-on de même source.

Ont pris part à ce dialogue, mené en collaboration avec les services du chef du gouvernement et le ministère de l’Aménagement du territoire national, de l’urbanisme, de l’habitat et de la politique de la ville, plus de 1.000 participants avec une implication au plus haut niveau des autorités nationales et locales, du secteur privé, de la société civile et de l'ensemble des services déconcentrés.

Il s’est articulé autour de quatre piliers majeurs : la métropolisation (cas de Casablanca), les liens urbain/rural (cas des provinces de Taounat et Berrechid), la gouvernance des indicateurs territoriaux ainsi que la gouvernance de l'investissement public dans la perspective de l'adhésion du Maroc à la recommandation du Conseil de l'OCDE sur ce sujet.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :