A LA UNE

Le Maroc place la promotion de l’entrepreneuriat en priorité nationale pour aller vers un modèle de développement inclusif

Le Maroc place la promotion de l’entrepreneuriat en priorité nationale pour aller vers un modèle de développement transformant, performant et inclusif, a souligné, jeudi, le ministre de l’inclusion économique, de la petite entreprise, de l’emploi et des compétences, M. Younes Sekkouri.

M. Sekkouri, qui intervenait à l’ouverture du premier Salon Virtuel de l’Entreprenariat et de la Petite Entreprise « CRI Entrepreneurship Expo », initié par le Conseil Régional d’Investissement (CRI) Marrakech- Safi, a relevé que le gouvernement a placé cette question au cœur de ses préoccupations et de grandes initiatives vont être lancées incessamment.

Dans ce contexte, il a fait remarquer que le Nouveau Modèle de Développement (NMD) positionne l’acte d’entreprendre au centre du développement souhaité par le Royaume, sous la conduite éclairée de Sa Majesté le Roi Mohammed VI.

« La voie marocaine pour le développement se veut entrepreneuriale, libératrice d’énergie, égalitaire (au sens genre) et sociétale au-delà même de la seule dimension de la croissance et du développement économique proprement dit », a expliqué le ministre, notant que l’objectif étant de « contribuer à propulser notre pays dans beaucoup de domaines dans le tiers supérieur des différents classements mondiaux des nations d’ici 2035 ». S’agissant du Nouveau Modèle de Développement, M. Sekkouri a relevé qu’il s’agit d’un modèle d’intelligence collective qui résulte d’une démarche participative élaborée par et pour les Marocains.

« Il s’agit d’une restitution de citoyens qui ont formulé de manière simple et en même temps recherchée, leurs visions du Maroc de demain« , a-t-il dit, relevant que le NMD ambitionne d’inscrire le Maroc dans une dynamique de développement soutenu conformément aux Hautes Orientations de Sa Majesté le Roi Mohammed VI.

Pour ce faire, a-t-il poursuivi, le Maroc devra aller vers un rythme de croissance fort sans aucune forme d’exclusion, ce qui implique la création d’une capacité à soutenir tous les pans de la société mais surtout, toutes les opportunités entrepreneuriales créatrices de valeur socioéconomique, proposer une offre d’accompagnement intégrée à toute personne souhaitant entreprendre, conceptualiser et mettre en place des écosystèmes d’accompagnement régionaux innovants et performants dans un contexte de relance post Covid-19.

Dans ce sens, M. Sekkouri a estimé nécessaire d’inculquer l’esprit d’entreprenariat d’abord à l’école, de transiter par des structures d’incubation, de soutenir les phases de post-création et d’aller vers les porteurs de projets pour les sensibiliser et les informer des mécanismes d’appui existants, et d’identifier leurs besoins pour faire en sorte que les politiques publiques les impactent dans leur processus entrepreneurial, a-t-il insisté.

Concernant ce Salon Virtuel de l’Entreprenariat, M. Sekkouri, a relevé que son Département encourage ce genre d’initiatives qui permet de rapprocher les entrepreneurs, des offres de financement et d’accompagnement et de les faire bénéficier de formations, tout en partageant des expériences de réussite dans l’entrepreneuriat.

Cet événement socioéconomique permet aussi de mettre en valeur le rôle pionnier des efforts importants de la région Marrakech-Safi pour la fédération des parties prenantes autour de la problématique de la promotion de l’entrepreneuriat qui est au cœur du NMD, a-t-il enchainé.

De son côté, le wali de la région Marrakech-Safi, gouverneur de la préfecture de Marrakech, M. Karim-Kassi-Lahlou, a fait savoir que l’entrepreneuriat est au cœur du Nouveau Modèle de Développement voulu et initié par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, qui met l’accent sur la nécessité de favoriser l’initiative entrepreneuriale et les inclusions économiques, notamment des jeunes afin de libérer toutes leurs énergies et permettre à leur créativité de s’exprimer dans tous les domaines.

« L’entrepreneuriat est également au cœur de la région Marrakech-Safi », a-t-il ajouté, relevant que cet esprit entrepreneurial a montré toute sa résilience pendant cette crise sanitaire et montré le talent des hommes et femmes dans la relance et la réinvention de l’économie de demain.

Dans ce cadre, M. Kassi-Lahlou, a mis l’accent sur les programmes pilotes et précurseurs de grande envergure, lancés dans tout le territoire de la région afin de faire émerger un véritable entrepreneuriat.

« La région Marrakech-Safi a un ambitieux programme d’insertion économique des jeunes, en partenariat avec le ministère de l’inclusion économique, et de l’Initiative Nationale pour le Développement Humain (INDH), et la participation active de la Banque mondiale », a fait savoir le wali, précisant que ce programme se propose d’accompagner des milliers de jeunes en vue de leur insertion économique que ce soit par la formation, l’emploi ou l’entrepreneuriat.

Dans le même sillage, il a indiqué que des centres d’accompagnement des jeunes entrepreneurs sont mis en place et commenceront à recevoir dans quelques semaines les jeunes de toute la région, en plus de deux unités mobiles qui sillonneront la région pour aller à la rencontre des jeunes entrepreneurs issus des milieux rural et urbain.

D’autres initiatives, qui sont portées par la région, permettront de renforcer prochainement l’infrastructure d’accueil des investissements et des investisseurs, dont la réalisation de parcs technologiques, de zones logistiques à travers cette partie du territoire national. « Ces projets qui verront le jour dès l’année prochaine, permettront d’améliorer l’attractivité économique de notre région », a-t-il expliqué.

Et M. Kassi-Lahlou de conclure que l’organisation de ce Salon démontre l’importance accordée par l’ensemble des acteurs publics et privés, à l’entrepreneuriat.

Étalé sur deux jours, le premier Salon 100% virtuel de l’entreprenariat et de la petite entreprise « CRI Entrepreneurship Expo » permet aux entrepreneurs et porteurs de projet de découvrir toutes les solutions de financement et d’accompagnement offertes par les 55 exposants présents.

Lors de ce salon, un parterre de personnalités régionales, nationales et internationales interviendront en tant que modèles de réussite dans le monde de l’entreprenariat, dans divers secteurs d’activités, afin de présenter les facteurs de réussite de leur parcours, et offrir aux jeunes entrepreneurs des recommandations sur les critères indispensables pour relever et réussir le défi entrepreneurial.

Le Salon abrite des stands d’exposition, mais aussi des tables rondes et des ateliers thématiques s’articulant autour des questions de financement, de formation et d’accompagnement, animés par des professionnels de cet écosystème et des décideurs nationaux.

Ce rendez-vous économique permet ainsi à chaque entrepreneur de prendre rendez-vous en ligne, auprès des banques et institutions publiques, responsables du développement entrepreneurial et social représentés, afin de leur soumettre le dossier de son projet et de bénéficier, ainsi, des réponses et résolutions de toute question ou élément majeur indispensable à la réalisation de son projet.

Les ateliers thématiques s’articuleront autour de thématiques principales à savoir : « Comment se lancer dans le monde de l’entreprenariat », « les Soft-skills », « le financement et juridique », « le Design- thinking », « la digitalisation et e-commerce », et « le commerce et distribution ».

( Avec MAP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page