Le Maroc poursuit ses efforts incessants pour défendre Al-Qods Acharif

Le Maroc poursuit ses efforts incessants pour défendre la ville d’Al-Qods Acharif par tous les moyens juridiques et diplomatiques disponibles, a affirmé jeudi l’ambassadeur du Royaume en Russie, Abdelkader Lecheheb.

Le Maroc a pris plusieurs mesures après les récents développements concernant la question palestinienne notamment après la décision de l’Administration américaine de transférer l’ambassade des Etats-Unis à la ville sainte d’Al-Qods, a indiqué M. Lecheheb également doyen du corps diplomatique accrédité à Moscou lors d’une table-ronde organisée par la représentation de la Ligue arabe sous le thème “la situation à Al-Qods et les perspectives de paix au Moyen-Orient”.

Cette décision de l’Administration américaine a fait l’objet d’un suivi continu de la diplomatie marocaine afin de déterminer ses répercussions sur le processus de paix et de stabilité dans la région et sur les chances d’établir un Etat palestinien indépendant avec pour capitale Al-Qods-Est, a souligné le diplomate marocain, rappelant les différentes initiatives du Maroc notamment les messages adressés par Sa Majesté le Roi Mohammed VI au président américain, Donald Trump, et au Secrétaire Général des Nations unies, Antonio Guterres. Parallèlement aux initiatives Royales, le Maroc a participé activement à toutes les démarches diplomatiques aux niveaux arabe, islamique et international, convaincu en cela par la nécessité de contribuer à la défense des droits légitimes du peuple palestinien frère et de la ville d’Al-Qods Acharif, a-t-il poursuivi.

→ Lire aussi : Le SG du Congrès national populaire d’Al Qods salue l’action de SM le Roi en faveur de la ville sainte Politique

M. Lecheheb a également souligné que le Maroc œuvre quotidiennement sur le terrain à Al-Qods Acharif, par l’intermédiaire de l’Agence Bayt Mal Al Qods, conformément aux Hautes orientations de Sa Majesté le Roi avec des réalisations et des projets concrets notamment dans les domaines du logement, de l’éducation et de la santé, a-t-il ajouté.

Le diplomate marocain a, en outre, affirmé que conformément aux Hautes instructions Royales, le Maroc a contribué à alléger les souffrances du peuple palestinien avec la mise en place d’un hôpital militaire de campagne médico-chirurgical à Gaza, doté d’un staff médical de 97 membres, et l’acheminement de 113 tonnes d’aide alimentaire pour les habitants d’Al Qods, de Gaza et de Ramallah.

Pour sa part, le conseiller du président palestinien, Nabil Chaath, a relevé que le processus de paix repose entièrement sur la création d’un Etat palestinien aux frontières de 1967 avec Al-Qods-Est comme capitale et sur le droit de retour des réfugiés palestiniens. M. Chaath a également rappelé les manœuvres israéliennes visant à dénaturer le cachet architectural et le patrimoine historique et civilisationnel d’Al Qods, ajoutant que “le peuple palestinien de la ville sainte résiste à ces tentatives par tous les moyens, sauf le recours à la violence”.

D’autres intervenants ont salué les efforts déployés par la représentation de la Ligue Arabe à Moscou à travers l’organisation de cette conférence marquée par la participation des ambassadeurs des pays arabes en Russie et les représentants de plusieurs organisations russes pour attirer l’attention sur les menaces qui pèsent sur la ville sainte.