Le Maroc précurseur de la défense de la stabilité des nations arabes

des nations arabes

Le Maroc a toujours été à la tête des défenseurs de la stabilité des nations arabes à travers la préservation de l’unité nationale des Etats, a affirmé, mercredi au Caire, le vice-président l’Organisation de la solidarité des peuples afro-asiatiques (OSPAA), Talaâ Saoud Atlassi.

Intervenant à l’occasion des travaux de la 29è réunion des commissions de solidarité arabe de l’OSPAA, M. Atlassi a souligné que “nous étions au Maroc à la tête des pays défendant la stabilité de nos nations et notre nation en particulier à travers la préservation de l’unité nationale et la lutte contre les velléités séparatistes qui auraient déstabilisées la région maghrébine toute entière et à travers elle la région arabe”.

Il a, à cette occasion, passé en revue les menaces guettant le Grand Maghreb avec la présence des mouvements séparatistes dans la région, notant que l’existence des mouvements séparatistes et d’organisations terroristes notamment au Mali et au Niger, des armes et des trafiquants de drogue et d’êtres humains constitue un danger non seulement pour le Maroc mais pour la région toute entière.

Lors de cette réunion, tenue deux jours durant sous le thème “La préservation de l’Etat nation”, M. Atlassi, également président de la Commission internationale de solidarité avec le peuple palestinien, a mis l’accent sur l’importance de l’unité nationale, rappelant que c’est l’ère des grands regroupements, lesquels doivent oeuvrer pour la préservation des unités nationales pour prétendre à une union arabe forte à même de contrer tous les dangers guettant la région.

Les participants à cette réunion examinent “le principe de l’Etat nation face aux défis de luttes internes avec des dimensions régionales et internationales”, “la cause palestinienne et l’accord du siècle”, “les politiques de Trump au Golan syrien”, “la réactivation des politiques d’alliances arabes” et “les accords de Sykes-Picot et les menaces de dislocation de la région arabe entre le passé et le présent”.


Créée en 1957, l’Organisation de la solidarité des peuples afro-asiatiques (OSPAA) dont le siège est au Caire, est une organisation non gouvernementale qui comprend des commissions de solidarité de différents pays africains et asiatiques dont le Maroc.