Le Maroc prend part à Genève au 1er Forum mondial sur les réfugiés

réfugiés
réfugiés

Le 1er Forum mondial sur les réfugiés a entamé mardi ses travaux au Palais des Nations à Genève, avec la participation du Maroc.

Ce forum de deux jours est rehaussé par la présence du Secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies, Antonio Guterres, de chefs d’État et de gouvernement, de responsables d’agences des Nations Unies, d’institutions internationales, d’organisations de développement, de dirigeants d’entreprises et de représentants de la société civile.

Le Maroc est représenté à cet évènement par une délégation conduite par la ministre déléguée chargée des Marocains résidant à l’étranger, Nezha El Ouafi, et comprenant notamment l’ambassadeur représentant permanent du Maroc auprès de l’Office des Nations Unies à Genève, Omar Zniber.

Le Forum est initié conjointement par le Haut Commissariat des Nation Unies pour les Réfugiés (HCR) et la Suisse, ainsi que par l’Allemagne, le Costa Rica, l’Éthiopie, le Pakistan et la Turquie en tant que co-organisateurs. Il se tient dans le contexte des déplacements sans précédent des populations à travers le monde au cours des dernières années, du fait notamment des guerres et des changements climatiques.

La rencontre “a pour objectif de mettre au point de nouvelles approches et des engagements à long terme de la part de divers acteurs pour venir en aide aux réfugiés et aux communautés dans lesquelles ils vivent”.


«Durant le tout premier Forum mondial sur les réfugiés qui se tient cette semaine, nous devrons concentrer nos efforts pour la prochaine décennie sur la mise à profit de l’expérience acquise et nous engager concrètement pour aider les réfugiés ainsi que les pays et communautés qui les accueillent”, souligne le HCR, notant que ce Forum est l’occasion de témoigner de notre engagement collectif envers le Pacte mondial sur les réfugiés et de nous mobiliser autour des Objectifs de développement durable afin que nul ne soit laissé pour compte».

Le forum sera, en outre, l’occasion de mobiliser de nouvelles ressources financières. “Les contributions annoncées au Forum devraient, entre autres solutions, couvrir l’assistance financière, technique et matérielle, la modification des lois et des politiques pour mieux favoriser l’inclusion des réfugiés dans la société, l’ouverture de places de réinstallation et le rapatriement des réfugiés en toute sécurité”, indique le HCR.

Les deux jours de débats, les séances thématiques et les dialogues de haut niveau qui se tiendront à Genève se concentreront sur les domaines ayant trait aux dispositifs pour le partage des charges et des responsabilités, à l’éducation, à l’emploi, aux moyens d’existence, à l’énergie, aux infrastructures, aux solutions et aux capacité de protection des réfugiés.

En marge de ce forum, le Maroc a co-organisé lundi un panel sur “l’utilisation de programmes et de financements innovants pour élargir l’accès des réfugiés au marché du travail”. De même, une exposition retraçant la contribution du Maroc aux opérations de maintien de la paix et à l’action humanitaire dans le monde est organisée au Palais des Nations à Genève.