Le Maroc rappelle son ambassadeur à Riyad

Mustapha Mansouri

Par Khadija Skalli

Les relations diplomatiques entre Rabat et Riyad connaissent de nouvelles tensions. Le Maroc rappelle son ambassadeur en Arabie Saoudite, suite à la diffusion par la chaîne de télévision saoudienne Al-Arabiya d’un documentaire sur le Sahara marocain en faveur du mouvement séparatiste.

Nouvelles tensions diplomatiques entre Rabat et Riyad. Le Royaume a rappelé son ambassadeur en Arabie Saoudite Mustapha Mansouri pour consultations. L’information, donnée d’abord par l’agence Associeted Press, citant des responsables gouvernementaux, a été confirmée par l’ambassadeur lui-même, dans une déclaration à notre confrère Le360.ma. Cette décision fait suite à la diffusion par la chaîne de télévision saoudienne Al-Arabiya d’un documentaire sur le Sahara marocain en faveur du mouvement séparatiste. Ce n’est que la goutte d’eau qui a fait déborder le vase.

Il faut dire que depuis que le prince héritier Mohamed Ben Salmane a pris les pleins pouvoirs en Arabie Saoudite, les relations diplomatiques entre les deux pays sont devenues crispées.

→ Lire aussi : Sous le règne de SM le Roi, le traitement du dossier du Sahara repose sur l’efficacité et l’anticipation


Les divergences de point de vue sur des questions régionales et internationales notamment le refus du Maroc de soutenir le blocus imposé par l’Arabie saoudite et ses alliés contre le Qatar étaient à l’origine des tensions entre les deux pays.

Préoccupé par la situation humanitaire au Yemen, le Royaume a également « revu sa participation » dans la coalition arabe dirigée par l’Arabie saoudite qui mène la guerre dans ce pays depuis 2015. Le Maroc a cessé de prendre part aux interventions militaires de la coalition. Cette position a été déjà affirmée par le ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale Nasser Bourita.

Dans une interview accordée à la chaîne qatarie Al Jazeera, le Chef de la diplomatie marocaine a déclaré que le «Maroc a changé sa participation» dans la coalition qui mène la guerre au Yemen. Il a ainsi affirmé que « le Royaume a cessé de prendre part aux opérations militaires et aux réunions ministérielles de la coalition».