Le Maroc sous le leadership de SM le Roi a inauguré une ère jalonnée d’avancées considérables

Maroc

Depuis l’accession de SM le Roi Mohammed VI au Trône, le Maroc a inauguré une ère jalonnée d’avancées considérables dans les domaines politique, économique, social et culturel, a affirmé l’ambassadeur du Royaume en Bulgarie, Mme Zakia El Midaoui.

S’exprimant lors d’une conférence de presse organisée récemment dans le cadre des préparatifs de la célébration du 20ème anniversaire de l’accession du Souverain au Trône de Ses glorieux ancêtres, Mme EL Midaoui a souligné que la Fête du Trône ”continue d’inspirer la marche du Maroc vers le progrès et le développement, de révéler la profondeur des liens solides et de la relation de loyauté réciproque entre le Roi et Son peuple”.

A la faveur de la vision éclairée de SM le Roi, le Maroc, qui jouit d’une stabilité politique durable, s’est inscrit dans un projet sociétal empreint des valeurs et principes de bonne gouvernance, de démocratie, de pluralisme, de consécration des droits humains, économiques, sociaux et culturels, a affirmé la diplomate qui présentait les grandes réformes et réalisations du Maroc.

Le Maroc a œuvré constamment en faveur de la consolidation des équilibres fondamentaux et de l’approfondissement des réformes sectorielles, a poursuivi Mme El Midaoui, relevant que ces réformes ont été mises en œuvre en réponse aux impacts induits par un contexte économique mondial difficile dû, entre autres, à la crise financière mondiale de 2008, au ralentissement de la croissance dans la zone euro et à l’augmentation des prix des produits pétroliers.

Malgré cet environnement international peu porteur, les performances économiques du Maroc sont restées soutenues parce que le Royaume a fait le choix d’une insertion progressive dans les échanges mondiaux soutenue par différentes réformes sur les marchés domestiques, encourageant la concurrence, stimulant l’innovation et développant l’Investissement étranger direct (IED), sachant qu’un intérêt particulier est accordé à l’emploi des jeunes et des femmes, à la cohésion sociale, à la réduction de la pauvreté ainsi qu’à la préservation de l’environnement, a-t-elle indiqué.


La diplomate a précisé dans ce sens que “le revenu par habitant a doublé sur 10 ans, la diversification économique s’est accrue, stimulée par une politique active d’attraction des IED, notamment dans les secteurs agroalimentaire, automobile, aéronautique, électronique ainsi que dans les secteurs des services, du tourisme et du développement des infrastructures logistiques“, notant que ces performances ont été étayées par des investissements importants dans les infrastructures de communication et de transport, le secteur bancaire et financier ainsi que par des plans stratégiques volontaristes à l’instar de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH).

Des efforts importants ont été aussi déployés en vue de soutenir la stabilité macroéconomique et garantir un niveau assez élevé d’ouverture économique et d’intégration dans une économie régionale et mondiale en perpétuelle mutation, a souligné Mme El Midaoui, précisant que cette politique d’ouverture a valu au Maroc de devenir l’une des principales destinations des IED dans la région MENA.

Le Royaume affiche, en effet, des taux d’investissement parmi les plus élevés de la région, a-t-elle enchainé, ajoutant que les investissements marocains à l’étranger notamment dans les pays africains ont augmenté ces dernières années permettant de hisser le Royaume au rang de 2ème investisseur africain en Afrique et premier investisseur en Afrique subsaharienne.

Toutes ces réformes ont eu un impact positif sur l’image et les performances du Maroc en termes notamment de gouvernance comme en témoignent les progrès notables dans les classements internationaux notamment ceux de “Transparency International“, “Doing Business” de la Banque mondiale et du Forum économique mondial, a affirmé la diplomate, relevant qu’en tant que pays à revenu intermédiaire, le Royaume a mis en œuvre “une stratégie très délibérée et efficace de diversification économique qui a posé les fondations d’une croissance future solide et qui a accru l’intérêt des entreprises étrangères pour le marché marocain”.


La diplomate a également accordé des interviews à plusieurs médias bulgares dans lesquelles elle a souligné la portée et la signification de la commémoration de la Fête du Trône et la grande importance que revêt la célébration de cet événement glorieux pour le peuple marocain.