A LA UNEMaroc

Le Maroc, un modèle pionnier en matière de vaccination aux niveaux continental et régional

Le Maroc est un modèle pionnier en matière de vaccination aux niveaux continental et régional, a indiqué le pneumo allergologue, Jamaleddine El Bouzidi.

M. El Bouzidi, qui était l’invité vendredi de la Radio d’information marocaine « RIM RADIO », a relevé que le Maroc s’est adjugé 50% des vaccins distribués sur l’ensemble du continent africain, ce qui lui a conféré une place dans le club des vingt pays pionniers en matière de vaccination contre le coronavirus, notant que le Royaume a toujours lutté avec succès contre les vagues de l’épidémie grâce aux « décisions courageuses et audacieuses de Sa Majesté le Roi Mohammed VI et la conjugaison des efforts des citoyens et des autorités sanitaires et sécuritaires« .

La campagne nationale de vaccination réussie, notamment parmi les catégories vulnérables telles que les personnes âgées et celles présentant des comorbidités, a permis de surmonter avec succès les répercussions de la quatrième vague de propagation de la pandémie, a-t-il fait valoir, notant qu’un taux élevé de nouveaux cas d’infection à la Covid-19 a été enregistré chez des jeunes et des adolescents.

→ Lire aussi : Covid-19: les élèves de 12 à 17 ans peuvent se faire vacciner sans condition de lieu de résidence

M. El Bouzidi a souligné, à cet égard, l’importance de la vaccination des enfants en raison de ses effets sanitaires et sociaux positifs sur cette tranche d’âge, ajoutant que la vaccination induit une immunité contre les symptômes aigus de la maladie et permet aux élèves de poursuivre leur scolarisation en présentiel, un mode d’enseignement qui a des avantages éducatifs, psychologiques et sociaux.

Le spécialiste a appelé les personnes qui n’ont pas été vaccinées à recevoir leurs doses dans les plus brefs délais, notant que des études internationales ont démontré que la grande majorité des personnes décédées des suites de la Covid-19 n’étaient pas vaccinées.

Les vaccins utilisés au Maroc sont quasi-égaux en termes d’avantages, d’efficacité et de sécurité, a affirmé M. El Bouzidi, relevant, dans ce contexte, que le vaccin « Sinopharm » est sûr grâce à sa technologie de développement traditionnelle et éprouvée sur de nombreuses décennies tandis que le vaccin « Pfizer » se caractérise par son efficacité prouvée même s’il utilise une nouvelle technologie.

( Avec MAP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page