Le Maroc, “un partenaire clé” des pays de l’UE

l'UE

L’agence de presse argentine “Alternative Press Agency” écrit, jeudi, que le Maroc est un “partenaire clé” de l’Union Européenne (UE) dans le domaine du maintien de la paix et de la sécurité sur le territoire européen.

Commentant les informations transmises par le Maroc à la France qui ont permis de déjouer un projet d’attentat contre une église le jour de Pâques, le média argentin estime que les pays de l’UE sont devenus “dépendants” du partenariat avec le Maroc pour préserver leur sécurité et celle de leurs citoyens.

Pour Alternative Press Agency, la coopération Maroc-UE englobe plusieurs domaines liés aux flux migratoires irréguliers en provenance de la région subsaharienne, aux activités de la criminalité transnationale organisée de la zone sahélo-saharienne et surtout la menace terroriste qui plane sur les pays d’Europe occidentale.

Dans l’affaire du démantèlement de la cellule terroriste en territoire français, les services de la Direction Générale de la sécurité intérieure française ont agi sur la base des informations fournies par la Direction générale de la surveillance du territoire du Maroc et ce, dans le cadre des mécanismes de coopération internationale en matière de lutte contre les organisations terroristes, rappelle le même média.

Par conséquent, “il serait opportun que les pays européens reconnaissent l’importance du Maroc pour le maintien de la paix et de la sécurité sur ce continent”.


L’agence argentine souligne que “ni l’Algérie, ni les séparatistes du polisario, avec leurs liens opaques avec le terrorisme djihadiste et les pays qui le soutiennent, ne peuvent se prévaloir d’une telle collaboration avec l’Union européenne dans ces domaines”.

“Cependant, à de nombreuses reprises, les organisations et gouvernements européens tolèrent les agissements du polisario et de l’Algérie contre le Maroc. Le moment est venu pour que cette situation change”, conclut Alternative Press Agency.

( Avec MAP )