Le Maroc, une terre d’accueil, de partage et de refuge (Mme Ibn Ziaten)

Ibn Ziaten

Le Maroc est une terre d’accueil, de partage et de refuge, où les migrants sont chaleureusement accueillis, a indiqué, mardi à Rabat, Mme Latifa Ibn Ziaten, lauréate du Prix Zayed 2021 pour la “fraternité humaine”.

Dans une déclaration à la presse en marge de sa visite au Centre communautaire de la Fondation Orient-Occident, initiée par le bureau de l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) à Rabat, destinée à promouvoir les efforts déployés pour accueillir les réfugiés et les demandeurs d’asile au Maroc, Mme Ibn Ziaten a mis en avant l’importance du vivre-ensemble, “car on a besoin d’accepter l’autre, la différence de l’autre et d’aller vers l’autre”.

“Le migrant a besoin d’aide afin qu’il puisse se sentir à l’aise dans la société d’accueil et trouver sa place”, a-t-elle ajouté, relevant que “les Marocains, même ceux qui sont dans le besoin, gardent toujours leurs portes ouvertes”.

Latifa Ibn Ziaten, grande militante de la fraternité et du vivre ensemble, est la première femme à recevoir le Prix Zayed pour la fraternité humaine, aux côtés du Secrétaire Général des Nations Unies, Antonio Guterres, lors d’une cérémonie tenue début février à Abu Dhabi.

Le Secrétaire général de l’ONU a fait don de son Prix au HCR pour soutenir les réfugiés et les personnes déplacées à travers le monde, rappelle-t-on.


De son côté, le représentant du Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés au Maroc, François Reybet-Degat, a salué, dans une déclaration à la presse, le Maroc qui, “avec un environnement très progressiste, permet aux réfugiés l’accès à la santé, à l’éducation et à l’emploi”.

Après avoir mis en avant le courage et l’action de Mme Ibn Ziaten, le responsable onusien a rappelé que son bureau agit notamment “sur les questions de tolérance et du vivre-ensemble”.

Pour sa part, Nadia Tari, Directrice au sein de la Fondation Orient-Occident, a relevé dans une déclaration à la MAP que “Mme Ibn Ziaten est un symbole de la femme courageuse et combattante qui milite pour la tolérance et le vivre-ensemble”.

Et de souligner que cette visite au centre communautaire de la Fondation Orient-Occident “est une occasion pour la Fondation de s’inspirer de l’expérience de cette femme de courage afin d’échanger et créer des liens entre nous”.


Selon la responsable associative, la Fondation Orient-Occident “a créé une association pour le vivre-ensemble constituée de jeunes marocains et réfugiés, laquelle milite notamment pour la tolérance et le changement des mentalités”.

L’interculturalité est également un axe de travail très important au sein de la Fondation vu la diversité des nationalités qu’elle reçoit, tout en agissant pour l’ouverture d’esprit et l’acceptation de l’autre, a-t-elle relevé.

Dans une approche humaine, solidaire et inclusive, Mme Ibn Ziaten a eu une journée de rencontres et d’échanges avec les réfugiés afin de les motiver “pour ne pas perdre espoir et ne rien lâcher” car, selon elle, “le vivre ensemble est important car on a besoin d’accepter l’autre, la différence de l’autre et d’aller vers l’autre”.

De même, Mme Ibn Ziaten s’est dite “heureuse” que sa première action après l’obtention du prix Zayed pour la fraternité humaine soit de rendre visite aux réfugiés au Maroc. “Ils font partie des groupes qui ont besoin de soutien, de considération et d’empathie. Je suis honorée de connaître leurs besoins et de mettre en lumière leur cause humanitaire, non seulement au Maroc, mais dans le monde entier”, a-t-elle dit.


A ce jour, le HCR a enregistré au Maroc environ 8.000 réfugiés et 5.200 demandeurs d’asile, selon un document de l’agence onusienne distribué à la presse.

La Politique Nationale en matière d’Immigration et d’Asile, lancée par SM le Roi Mohammed VI en 2013, permet aux réfugiés l’accès à la protection ainsi qu’à l’éducation, la santé et l’emploi.

Le HCR, qui dirige l’action internationale pour protéger les personnes contraintes de fuir en raison des conflits et des persécutions, se félicite de l’engagement continu du Maroc pour la mise en œuvre du Pacte Mondial pour les Réfugiés.

( Avec MAP )