Le Maroc : une « terre d’accueil » pour les entrepreneurs rwandais

Le Maroc une « terre d’accueil » pour les entrepreneurs rwandais
Le Maroc une « terre d’accueil » pour les entrepreneurs rwandais

Suite à la volonté de renforcer la coopération économique entre le Maroc et le Rwanda, le Président par intérim de la CGEM, Mohamed BACHIRI a reçu, ce mardi à Casablanca, le Secrétaire d’État rwandais aux Affaires étrangères, Olivier NDUHUNGIREHE.

Après avoir rappelé que les deux pays ont créé un Comité de suivi des accords de coopération bilatérale en vue d’accélérer leur mise en œuvre et de prospecter de nouvelles pistes pour le développement de la coopération bilatérale, M. NDUHUNGIREHE a souligné l’impératif de renforcer les liens entre les entreprises marocaines et rwandaises au service des économies des deux pays.

NDUHUNGIREHE a souligné lors d’une déclaration à MAROC DIPLOMATIQUE que : « Le Rwanda s’intéresse à plusieurs secteurs et domaines économiques, à savoir, le secteur de l’agro-industrie, le secteur de la pharmacie, et aussi le tourisme. Le Maroc a acquis une expertise dans le domaine touristique, donc c’est important qu’on tisse des liens pour nous inspirer de l’expérience du Maroc dans tous les services qui sont liés au tourisme. »

« Avec cette visite des entrepreneurs rwandais ici, elle sera l’occasion d’explorer des domaines qui peuvent être bénéfiques pour les deux pays. Ainsi avant de venir ici, j’étais à Casablanca Finance City (CFC), qui est déjà en partenariat avec notre agence en charge des investissements parce que nous aussi on va mettre en place un hub financier en Afrique de l’ouest », affirme-t-il.

Rappelons que les principaux partenaires commerciaux du pays sont la République démocratique du Congo (31,8%), le Kenya (16%), les Emirats Arabes Unis (14%), et la Suisse (8,8%). Le marché marocain sera exploré également, grâce à la visite du Roi Mohammed VI à Kigali en octobre 2019, ce qui constitue un nouvel élan pour les deux pays, a indiqué, dans une déclaration à la presse, M. NDUHUNGIREHE, relevant que l’économie marocaine, qui a connu un progrès significatif durant les dernières années, est considérée comme étant l’une des plus importantes en Afrique.

En 2018, les exportations marocaines ont été chiffrées à 1,4 M$. Les principaux produits expédiés vers le Rwanda sont les conserves de sardines d’un montant de 993 mille dollars, soit  64,3% des exportations totales vers ce pays, les ouvrages en fonte, fer ou acier (300.000 $, 20,6%), et les matières plastiques et ouvrages en ces matières (54 000 $, 3,4%).

S’agissant des importations, elles ont été estimées à 98.000 $. Le principal produit importé par le Royaume depuis le Rwanda est le café, à hauteur de 59.000 $, soit près de 96,7% des importations totales depuis ce pays.

A noter également que le Rwanda a enregistré une augmentation de 7,2% de son PIB en 2018. Cette tendance devrait se poursuivre en 2019 et 2020, avec une croissance prévue respectivement à 7,8% et 8%, grâce à l’augmentation de la production de thé et de café.

Le Maroc représente une terre d’accueil pour le Rwanda. Ainsi, cette rencontre représente une occasion propice pour créer des investissements et des projets entrepreneuriaux innovants, permettant de consolider les relations économiques et commerciales entre les deux pays.