A LA UNECulture

Le Marocain Mourad Rifi nommé directeur de l’Institut des manuscrits arabes de l’ALECSO

Le Conseil exécutif de l’Organisation arabe pour l’éducation, la culture et les sciences (ALECSO) a approuvé, mercredi à Riyad, la nomination de M. Mourad Rifi, candidat du Royaume du Maroc, au poste de directeur de l’Institut des manuscrits arabes basé au Caire.

Cette nomination est intervenue à l’issue de la 115e session ordinaire du Conseil, organisée pendant deux jours en vidéoconférence à Riyad, sous la présidence du président du Conseil exécutif de l’Organisation, Hani bin Moqbel Al-Muqbel.

À cette occasion, le Conseil exécutif a approuvé le futur plan d’action de l’organisation 2023-2028, qui a été préparé par les cadres, les experts et les centres externes de l’organisation en coordination avec le Comité relevant du Conseil exécutif.

Le Conseil a également salué l’initiative du Plan arabe pour l’éducation dans les situations de crise et d’urgence, préparé en coopération et en coordination avec les organes concernés du Secrétariat général de la Ligue des États arabes, pour faire face aux situations d’urgence et permettre aux étudiants de continuer d’étudier en leur fournissant les conditions adéquates.

Les membres du Conseil ont, par ailleurs, demandé à la direction générale de présenter le projet de plan aux Comités consultatifs concernés dans les pays arabes et aux Comités nationaux en vue de sa présentation lors de la prochaine réunion du Conseil exécutif (116e session).

Pour sa part, le directeur général de l’organisation, Mohamed Ould Amar, a présenté les programmes de l’organisation et activités hors programmes qui ont été mis en œuvre en 2020, y compris l’avancement des réalisations financières et techniques et les initiatives mises en œuvre à distance par l’organisation et ses centres externes en collaboration avec de nombreux partenaires.

Le directeur général de l’organisation a été félicité pour les réalisations techniques et financières accomplies malgré les circonstances exceptionnelles liées à la pandémie de la Covid-19.

Le Conseil a approuvé le compte final de l’organisation pour la fin de l’exercice 2020, qui a permis la constitution de réserves générales satisfaisantes malgré les «conditions pandémiques». Il a également examiné la situation éducative, culturelle et scientifique en Palestine, en particulier dans la ville d’Al Qods occupée et les dangers qui la menacent.

Le Conseil a de même été informé des deux rapports préparés par le représentant de l’État de Palestine au Conseil exécutif. Ces rapports ont reçu l’appréciation et l’attention du Conseil vu les informations qu’ils contiennent sur la situation dans les territoires palestiniens et les souffrances subies quotidiennement par le peuple palestinien.

Un accent particulier a été mis sur la poursuite du soutien à l’État de Palestine dans les domaines éducatif, culturel et scientifique et sur la nécessité de préserver les manuscrits à travers leur numérisation en tant qu’héritage palestinien pour les générations futures.

Le directeur général de l’ALECSO a assuré que l’organisation continuera à fournir un soutien technique, une expertise et un soutien financier aux projets éducatifs, culturels et scientifiques, notamment en ce qui concerne la préservation de l’identité d’Al Qods Acharif, en coordination et en coopération avec la Commission nationale palestinienne pour l’éducation, la culture et les sciences.

Lors de cette rencontre de l’ALECSO, tenue en Arabie Saoudite avec la participation de 50 organismes nationaux, le pays hôte a documenté toutes les étapes de cette expérience, comme il a tenu à la partager avec les États membres.

( Avec MAP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page