Le ministère de la Santé lance une campagne nationale de sensibilisation sur les dangers du tabagisme

tabagisme

Le ministère de la Santé a lancé une campagne nationale de sensibilisation sur les dangers du tabagisme, en particulier pendant la pandémie de la Covid-19, ainsi que sur les avantages de l’arrêt du tabac, à l’occasion de la Journée mondiale sans tabac, célébrée le 31 mai.

Dans un communiqué, le ministère de la Santé a souligné que cette journée, placée sous le thème de “L’importance de la lutte contre le tabagisme dans le contexte de l’épidémie de la Covid-19” a été l’occasion de produire des supports de communication audiovisuels, radiophoniques et électroniques qui seront diffusés sur les chaînes nationales télévisées et radiophoniques, ainsi que sur les réseaux sociaux du ministère et des directions régionales de la Santé.

Après avoir rappelé que “Le tabagisme est l’un des facteurs de risque les plus importants pour les maladies non transmissibles, telles que les maladies cardiovasculaires, les cancers et maladies respiratoires chroniques”, le ministère a indiqué qu’un “groupe d’experts, sollicité par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) à examiner des études épidémiologiques, le 29 avril 2020, et a conclu que les fumeurs sont plus sensibles aux complications de la Covid-19, qui affecte directement les poumons, par rapport aux non-fumeurs”.

“La prévalence du tabagisme au Maroc est de 13,4% chez adultes âgés de plus de 18 ans, dont 26,9% des hommes et 0,4% des femmes (STEPS 2018), et la prévalence du tabagisme chez les élèves âgés de 13 à 15 est à 6% (GYTS 2016), alors qu’environ 35,6% de la population est exposée au tabagisme passif dans les lieux publics et professionnels”, a conclu le communiqué.