A LA UNESanté

Le ministère de la Santé sensibilise au bon usage des antimicrobiens

Le ministère de la Santé et de la protection sociale mène une action de sensibilisation sur les moyens de prévention contre l’accroissement de la Résistance aux antimicrobiens (RAM), à l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antimicrobiens (18-24 novembre).

« Au Maroc, la consommation des antibiotiques connait une augmentation considérable », souligne le ministère dans un communiqué, citant une étude réalisée entre 2003 et 2012. Cette consommation est dominée par la classe des pénicillines à large spectre, suivie par la classe des tétracyclines et des macrolides.

En milieu hospitalier, une enquête réalisée en 2019 sur l’usage des antibiotiques a démontré que plus de 54% des patients ont reçu au moins un antibiotique, ajoute le département qui œuvre à sensibiliser les professionnels de santé sur l’importance du bon usage des antimicrobiens RAM.

La sensibilisation constitue un axe primordial dans la stratégie internationale et nationale de lutte contre ce phénomène, afin d’améliorer l’état de conscience général sur les retombées du développement de la RAM.

A cet effet, le ministère de la Santé et de la protection sociale profite de cette semaine pour accentuer la sensibilisation autour de cette thématique à travers des activités de communication et d’information au profit des professionnels de santé. Il sera aussi question d’actions de sensibilisation des utilisateurs des services de santé et du grand public sur le bon usage des antimicrobiens.

La RAM constitue aujourd’hui l’un des plus grands défis à relever à l’échelle mondiale. Il s’agit, selon le communiqué, d’une menace de santé publique majeure qui impose une mobilisation déterminée et durable de l’ensemble des acteurs impliqués dans le cycle de vie des antimicrobiens, afin de préserver la santé individuelle et collective.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page