ban600

Le ministre des Affaires étrangères roumain s’informe des opportunités d’investissement au Maroc

Le ministre des Affaires étrangères roumain s’informe des opportunités d’investissement au Maroc

Les opportunités d'investissement au Maroc, les facilités accordées aux entreprises roumaines dans ce domaine et les grands chantiers de développement ont été au centre d'entretiens, jeudi à Rabat, entre le Président de la Commission de l'Agriculture et des secteurs productifs et président du groupe d'amitié parlementaire Maroc-Roumanie à la Chambre des Conseillers, Larbi Laraichi, et le ministre des Affaires étrangères roumain, Teodor Meleșcanu, actuellement en visite dans le Royaume.

Lors de cette entrevue tenue en présence de l'ambassadrice de Roumanie à Rabat, M. Laraichi a appelé à déployer davantage d'efforts dans le domaine économique afin de hisser la coopération bilatérale au niveau des relations politiques excellentes entre les deux pays, indique un communiqué de la Chambre.

Il a, également, mis en avant l'importance du soutien qu'accorde la République de Roumanie au Royaume du Maroc au sein de l'Union européenne et à l'ONU, notamment au sujet de l'intégrité territoriale du Maroc et sa souveraineté sur ses territoires.

De son côté, M. Meleșcanu a salué le rôle pionnier que joue le Maroc dans la région en matière de préservation de la sécurité et de la stabilité, soulignant la dynamique économique que connaît le Royaume compte tenu de la "forte" relation économique qui l'unit avec son pays au niveau de la région de l'Afrique du Nord et du Moyen-Orient.

>>Lire aussi : L’excellence des relations maroco-roumaines mise en exergue lors des entretiens entre M. El Othmani et le Prince Radu de Roumanie

Il a, par ailleurs, appelé à la nécessité d'établir des ponts de communication et de coopération entre les hommes d'affaires et les chambres professionnelles des deux pays pour insuffler une nouvelle dynamique aux relations économiques bilatérales, insistant sur le rôle que joue le Parlement dans le renforcement de ces relations "exceptionnelles".

Il a, dans ce cadre, proposé la création d'un forum parlementaire maroco-roumain, en tant qu'espace de dialogue et cadre de travail au service des intérêts communs.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :