Le ministre turc des Finances rassure sur l’économie de son pays

Le ministre turc des Finances

La Turquie émergera “encore plus forte” de la crise monétaire qu’elle traverse, a souligné, jeudi, le ministre turc des Finances, Berat Albayrak, relevant qu’aucun plan d’aide du Fonds monétaire international n’était prévu.

Nous émergerons encore plus forts de ces turbulences“, a affirmé Albayrak durant une téléconférence avec plusieurs centaines d’investisseurs étrangers, diffusée par une chaîne de télévision nationale.

Il n’y a pas de plan du FMI. (…) Nous nous concentrons sur les investissements directs de l’étranger“, a-t-il ajouté, assurant que le système bancaire turc était “solide“, et que le gouvernement procéderait à des réformes structurelles, revendiquées par les marchés depuis des années maintenant.

→ Lire aussi : La Turquie relève les droits de douanes sur l’importation de plusieurs produits américains

Le ministre s’est également fixé deux priorités, à savoir combattre l’inflation, qui a atteint près de 16% en glissement annuel en juillet, et imposer la discipline budgétaire.


Ces déclarations surviennent au moment où la Turquie traverse une crise monétaire avec l’effondrement de la livre, qui a perdu quelque 40% de valeur face au dollar et à l’euro depuis le début de l’année, pénalisée notamment par la crise diplomatique avec les Etats-Unis.

Les propos du ministre semblent avoir été accueillis de manière positive par les marchés, avec la livre turque gagnant à 14H00 GMT plus de 3% en valeur face au dollar par rapport à la séance des changes précédente.