Le modèle de religiosité marocain mis en exergue lors d’une rencontre avec les imams à Bruxelles

Le modèle de religiosité marocain mis en exergue lors d’une rencontre avec les imams à Bruxelles

Les participants à une rencontre organisée, samedi soir à Bruxelles, par l’ambassade du Maroc avec les imams, préposés au culte et présidents et cadres des associations des mosquées marocaines en Belgique ont mis l’accent sur la singularité du modèle de religiosité marocain qui constitue une référence en Europe.

Lors de cette rencontre, qui a connu la participation de plus de 500 imams, prédicateurs et cadres d’associations des mosquées marocaines, l’ambassadeur du Maroc, Mohamed Ameur a souligné que ce modèle constitue un legs civilisationnel que le Maroc a préservé à travers les siècles, caractérisé par la tolérance, le juste-milieu, le vivre-ensemble et le respect de l’autre.

La singularité qui caractérise le Royaume s’explique par le fait que les Marocains où qu’ils soient sont unis par une seule doctrine religieuse sous la protection spirituelle de l’institution d’Imarat Al Mouminine.

Le Maroc, a-t-il expliqué, est fort par l’unicité de son rite malékite, sa sécurité religieuse et spirituelle, sous la protection de SM le Roi Mohammed VI, Amir Al Mouminine, outre sa stabilité politique dans un environnement régional instable, appelant les imams et les préposés au culte marocains à veiller à défendre cette particularité, à inculquer aux jeunes fidèles ces valeurs, à préserver le lien spirituel avec la mère patrie et les constantes religieuses de notre pays.

"Cet attachement, a-t-il souligné, est à la fois dans l'intérêt de notre pays et de la Belgique, car il constitue la meilleure protection de nos jeunes contre les dévoiements de la religions et les courants obscurantistes".

→ Lire aussi : Bruxelles: Les étudiants belgo-marocains se retrouvent pour leur rencontre annuelle

M. Ameur a, par ailleurs, souligné la nécessité pour les jeunes de mettre toutes les chances disponibles de leur côté pour réussir leur intégration dans le pays d’accueil et être le meilleur exemple pour les générations qui se succéderont car, a-t-il dit « leur réussite ici est un motif de fierté pour le Maroc».

L’ambassadeur n’a pas manqué de souligner à cette occasion l’élan de développement et le climat de liberté qui prévaut au Maroc à la faveur de multiples réformes engagées dans les domaines institutionnel, économique, social, des droits de l’homme et d’émancipation de la femme, appelant la communauté marocaine à inscrire leurs efforts dans cette dynamique vertueuse que connait leur pays et à en être fiers.

M. Ameur a également appelé la communauté marocaine à rester vigilante et mobilisée pour défendre les causes justes de la nation, à leur tête la question du Sahara marocain qui a connu ses derniers mois des développements positifs qui consolident la légitimité de la position marocaine et confortent le Royaume dans sa vision pour le développement d'un Maroc uni, intégré et prospère du Nord au Sud, sous la conduite éclairée du Souverain.

De son côté, le président du Conseil européen des Ouléma marocains, Tahar Toujgani a mis en exergue le rôle majeur que jouent les imams, prédicateurs et préposés au culte marocains dans l’encadrement et l’orientation des fidèles selon le référentiel religieux marocain qui prône la pondération et le juste milieu, la tolérance, la paix, la coexistence et le respect de l'autre et ce, dans le plein respect de la législation belge qui garantit la liberté religieuse et le libre exercice des cultes.

A l’issue de cette rencontre, qui s’est déroulée en présence des consuls généraux du Royaume à Bruxelles, Liège et Anvers, d’une assistance nombreuse formée de jeunes, de femmes et de compétences marocaines en Belgique, des prières ont été dites pour préserver SM le Roi Mohammed VI, Amir Al Mouminine et de combler le Souverain en la personne de SAR le Prince Héritier Moulay El Hassan et de l’ensemble des membres de l’illustre Famille Royale.

L’assistance a également élevé des prières pour préserver notre pays et serrer les rangs de la communauté marocaine à l’étranger pour qu’elle puisse contribuer avec succès au rayonnement du Maroc, défendre ses causes justes, ses constantes et ses valeurs et renforcer l’enracinement et l’attachement des jeunes générations à leur mère patrie.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :