Le monde à travers l’art de Cali

Le monde à travers l’art de Cali

La Galerie 38 refait cap sur l’art urbain avec une exposition exceptionnelle de Cali, une artiste qui ne cesse d’impressionner par son talent indéniable, sa technique très personnelle et son originalité sans faille. L’exposition « SORRY FOR THE DAMAGE » de Cali, c’est du 26 juin au 26 juillet à la Galerie 38, à Casablanca.

Cali, ce nom de scène résonne depuis quelques temps dans le monde de l’art urbain comme une évidence. Du haut de ses 33 ans, Cali, de son vrai nom Caroline Limousin, continue de développer son art et de renforcer son ancrage dans un marché urbain en constante évolution.

Munie de ses stylos Bic, de son regard averti et de son énergie débordante,  Cali dessine, peint, découpe et colle des morceaux de vie. Elle nous propose avec délicatesse sa vision du monde. Ses tableaux sont pour la plupart le reflet des actualités marquantes ou des problématiques sociétales de notre décennie.

→Lire aussi: Exposition Obsidienne de Fatime Zahra Morjani à la Galerie de l’Institut français de Rabat


La guerre, la société de consommation, le drame des migrants sont autant de sujets abordés avec subtilité dans son univers à première vue joyeux et très coloré. Malicieuse, Cali tend à révéler à travers ses œuvres le rapport complexe que l’homme entretient avec son environnement.

Fidèle à ses premières créations, Cali dessine également, grâce à ses stylos à billes, et dans un style très réaliste, les portraits de ses personnages préférés ou de célébrités internationales. Les visages se révèlent au fur et à mesure que ses stylos se vident et que l’encre s’accumule, et la magie opère. C’est de cette manière que le pop-art iconique de Cali impressionne et surprend.

Le monde à travers l’art de CaliPour rappel, Cali est née en 1985 à Nantes où elle se consacre dès son plus jeune âge au dessin. Munie d’un double diplôme en Arts appliqués, Cali fait ses premières armes à Paris avant de s’installer à Saint-Tropez où son travail est très vite remarqué. En 2013, elle découvre le Maroc et s’installe à Marrakech pour une résidence artistique à la BCK Art Gallery qu’elle poursuit finalement à Casablanca avec La Galerie 38.

Aujourd’hui, Cali fait partie des artistes phares de la scène urbaine. Elle a d’ailleurs partagé le devant de la scène avec les plus grands dans le cadre de l’expo-événement ART ATTACK au Royal Monceau, à Paris. Ainsi, près de Jef Aérosol, Banksy, Invader, Hiro Ando ou encore Jonone, se trouvait Cali, un petit bout de femme qui n’a déjà presque plus rien à leur envier.


Le monde à travers l’art de Cali« SORRY FOR THE DAMAGE »,  une exposition exceptionnelle de l’artiste Cali qui se tiendra du 26 juin au 26 juillet à la Galerie 38 de Casablanca. Précurseuse dans le Bic Art,  Cali, munie de ses deux outils se prédilection, à savoir le journal et le stylo à bille, promet de vous marquer et de vous émouvoir à travers ses œuvres à la fois tendres et puissantes. Une exposition à découvrir absolument.