Le pape reconnait des agressions sexuelles de prêtres sur des religieuses

Le pape reconnait des agressions sexuelles de prêtres sur des religieuses

De retour des Emirats arabes unis, à bord de l'avion papal, le pape qui répondait à la question d’une journaliste a reconnu que des prêtres et des évêques avaient agressé sexuellement des religieuses. 

Le sujet n’avait encore jamais été abordé directement par le souverain pontife qui a convenu mardi 5 février dernier qu’"il y a eu des prêtres et aussi des évêques qui ont fait cela", précisant par ailleurs que cette problématique est d’actualité au sein de l’Église. 

Poursuivant, le pape François a expliqué que ce phénomène peut se rencontrer "partout" mais il est plus présent dans "quelques congrégations nouvelles et dans quelques régions".

"Cela fait longtemps que nous travaillons sur ce dossier. Nous avons suspendu plusieurs clercs qui ont été renvoyés en raison de cela", a-t-il révélé, sans toutefois donner plus de précisions.

En outre, selon le pape, l’église ne pouvait pas se réfugier dans le déni face à cette situation. "Je ne sais si le procès (canonique) est terminé, mais nous avons aussi dissous quelques congrégations religieuses féminines qui ont été très liées à cette corruption", a-t-il précisé. 

→Lire aussi: Le Pape François félicite SM le Roi à l’occasion de la fête du Trône

"Devons-nous faire quelque chose de plus ? Oui ! En avons-nous la volonté ? Oui !" à insisté le chef de l'Église catholique. 

Récemment, des affaires d’agressions sexuelles dont ont été victimes des sœurs ont émergé dans les médias.

Le pape a d’ailleurs salué les actions de son prédécesseur Benoît XVI, qui a eu "le courage de dissoudre une congrégation féminine" où "s'était installé cet esclavage des femmes, esclavage allant jusqu'à l'esclavage sexuel des femmes par des clercs et le fondateur".

Jorge Mario Bergoglio a affiché sa volonté de trouver une solution à ce problème. "Prions pour que nous puissions encore aller de l'avant (sur ce dossier), moi, je veux avancer", a-t-il conclu.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :