Le patrimoine culturel marocain célébré à l’Université d’Ottawa

Le patrimoine marocain et diverses expressions culturelles du Royaume ont été célébrés lors de la Semaine du développement international, organisée récemment à l’Université d’Ottawa.

Cet évènement a été marqué par une présence remarquée de quelque 300 étudiants qui, habillés de costumes traditionnels marocains, djellabas, caftans ou bien jabadors, ont pris part à des prestations musicales envoutantes, agrémentées par l’interprétation de l’hymne national.

Cette participation, initiée par l’Association des étudiants marocains de l’Université d’Ottawa, a été rehaussée par un défilé d’habits traditionnels mettant en valeur le patrimoine ancestral des différentes régions du Royaume, des chants folkloriques, des performances artistiques en plus de dégustations de la gastronomie marocaine.

L’association a mis en place un stand décoré à la marocaine avec une multitude de produits de l’artisanat, des ouvrages et beaux-livres consacrés au Maroc.


Outre la promotion des richesses et de la diversité culturelles du Maroc dans le milieu universitaire canadien, l’événement donne la possibilité aux étudiants de se retrouver et de faire montre de leur attachement au pays d’origine et de leur solidarité.

Durant les dernières années, l’association des étudiants marocains de l’Université d’Ottawa a toujours décroché, loin devant bien des associations estudiantines internationales, le premier prix du plus beau stand et de la célébration la plus festive.

La Semaine de célébration du développement international (SDI), offre aux étudiants des Universités du Canada et d’ailleurs au monde une opportunité pour échanger sur diverses facettes de la culture et de débattre des questions se rapportant au développement durable.

Quelque 650 étudiants marocains poursuivent leurs études au sein de l’université bilingue d’Ottawa, l’une des plus réputées en Amérique du Nord.