ban600
credit agricol

Le patron de Korean Air inculpé pour le détournement de millions d’euros

Le patron de Korean Air inculpé pour le détournement de millions d’euros

Le patron de la compagnie sud-coréenne Korean Air, dont la famille est engluée dans des scandales en série, a été inculpé lundi d'abus de biens sociaux portant sur des millions d'euros, entre autres délits.

Le parquet accuse Cho Yang-ho d'avoir détourné plus de 20 milliards de wons (15 millions d'euros) dans les caisses de ses entreprises et d'avoir octroyé illégalement des appels d'offres à des sociétés contrôlées par des membres de sa famille, selon l'agence sud-coréenne Yonhap.

Les chaebols sud-coréens, ces vastes conglomérats familiaux ultra riches qui dominent l'économie sud-coréenne, la 11ème mondiale, sont souvent sujets à controverse. Mais la famille Cho a défrayé la chronique plus que d'autres.

M. Cho, 69 ans, préside le groupe Hanjin, qui comprend Korean Air et possédait l'armateur désormais défunt Hanjin Shipping. Il dirigea également le comité organisateur des jeux Olympiques d'hiver de Pyeongchang organisés en février dernier jusqu'à sa démission deux ans avant la compétition.

Le patron de Korean Air est accusé en outre d'avoir détourné 152 milliards de wons dans les caisses de la sécurité sociale sud-coréenne en dirigeant illégalement une pharmacie sous un prête-nom.

Le parquet avait aussi enquêté sur des soupçons d'évasion fiscale portant sur 61 milliards de wons d'impôt sur l'héritage à la suite du décès de son père, le fondateur de Hanjin, en 2012. Mais le délai de prescription est passé, a ajouté le parquet.

→Lire aussi: La culture coréenne s’invite à Fès

Aucune date de procès a été fixée. M. Cho a été laissé en liberté.

Les deux filles de M. Cho, ex-cadres dirigeantes de Korean Air, se sont elles fait connaître pour des comportements irascibles ou capricieux.

En 2014, l'aînée, Cho Hyun-Ah, avait forcé deux membres d'équipage à se mettre à genoux pour demander pardon après s'être vu servir des noix de macadamia dans leur paquet et non dans un bol. Elle avait aussi exigé le débarquement du chef de cabine et avait purgé une courte peine de prison dans cette affaire.

Sa cadette Cho Hyun-min a été accusée il y a quelques mois d'avoir jeté une boisson au visage du gérant d'une agence publicitaire lors d'une réunion. Elle n'a pas été inculpée car la victime n'a pas souhaité porter plainte.

L'épouse de M. Cho, Lee Myung-hee, a été entendue par la police sur toute une série de violences supposées contre des employés, dont des hurlements, imprécations, gifles, coups de pied et même un lancer de ciseaux.

Ce n'est pas la première fois que M. Cho a maille à partir avec la justice. Il avait été condamné à une peine de prison avec sursis en 2000 pour évasion fiscale. Il attend par ailleurs d'être jugé pour s'être servi de 30 milliards de wons appartenant à ses entreprises pour rénover sa maison en 2013 et 2014.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

top
%d blogueurs aiment cette page :