Le pétrole se replie en Europe

pétrole
pétrole

Les prix du pétrole étaient orientés à la baisse mardi en cours d’échanges européens, dans le sillage de la veille et au moment où l’attention reste centrée sur les négociations commerciales sino-américaines et les remous au Moyen-Orient.

Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en janvier valait 61,91 dollars à Londres, en baisse de 0,85% par rapport à la clôture de lundi.

A New York, le baril américain de WTI pour décembre lâchait 0,91% à 56,53 dollars.

La veille, le Brent a perdu 1,4% et le WTI 1,2%.

L’Iran traverse une période agitée. Depuis vendredi, des manifestations violentes contre une hausse soudaine du prix de l’essence ont fait au moins deux morts et poussé Téhéran à bloquer l’accès à internet.

Membre de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), l’Iran dispose des quatrièmes réserves prouvées de pétrole au monde, selon la dernière édition du “Bilan statistique de l’énergie mondiale” publié chaque année par le groupe pétrolier britannique BP.