AccueilA LA UNELe PJD secoué par un nouveau scandale
PJD

Le PJD secoué par un nouveau scandale

Par Khadija Skalli

Le député PJD de la province de Taounate Noureddine Lchibel, candidat aux épreuves du bac libre, a été surpris en possession de trois téléphones portables, alors qu’il passait l’examen de français. S’agit-il d’un simple « oubli » ou d’une volonté de tricher ?

Le parti de la justice et du développement (PJD) est de nouveau secoué par un scandale retentissant, lié cette fois-ci, à la fraude aux examens du baccalauréat. Son député de la province de Taounate Noureddine Lchibel, candidat aux épreuves du bac libre, a été surpris en possession de trois téléphones portables, alors qu’il passait l’examen de français. Ce qui est une transgression de la loi relative à la répression de la fraude aux examens scolaires.

La scène s’est passée samedi dernier au collège Al Irfane à Rabat. Ainsi, l’élu islamiste de la commune Ba Hmade a été interdit de terminer l’épreuve. Un PV a été transmis à l’académie régionale pour décider des sanctions à prendre contre le député.

Selon le premier article de la loi n°02-13 relative à la répression de la fraude aux examens scolaires, est considéré comme fraude « la possession ou l’utilisation par la candidate ou le candidat de machines, de moyens électroniques quels que soient leur forme ou leur type non autorisés à l’intérieur de l’espace où se déroule l’examen ».

Les sanctions prévues par la loi sont un emprisonnement de 6 mois à 5 ans et une amende de 50 000 à 100 000 DH ou l’une de ses deux peines seulement.

L’affaire suscite une vive polémique et embarrasse le parti d’El Otmani. Ce dernier a publié, sur son site web, un communiqué dans lequel il annonce que la commission d’intégrité et de transparence, présidée par Mustapha Ramid, ministre d’Etat chargé des droits de l’homme, s’est saisie de l’affaire. Une enquête a été ouverte. Le parti de la lampe assure que « des mesures seront prises à l’encontre du député dans le cas où il est prouvé ce qui lui est attribué ».

De son côté, Noureddine Lchibel nie la volonté de tricher. Réagissant via un communiqué, il affirme « avoir oublié les trois portables dans ses poches » et « qu’il n’avait pas l’intention de tricher ».

Share With:
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :