Le Pr. Raoult met en garde contre les effets secondaires du Remdesivir

Selon une étude publiée sur le journal international des maladies infectieuses et relayée sur Twitter par Didier Raoult, sur les 5 premiers patients français traités au Remdesivir à l’hôpital Bichat à Paris, deux auraient connu des complications rénales et seraient actuellement sous dialyse. Auditionné à l’Assemblée nationale le jeudi 25 juin, il avait par ailleurs, avancé que les détracteurs de l’hydroxychloroquine entretiennent des relations avec le laboratoire Gilead, d’où cette « obsession de vouloir traiter avec le remdesivir ». Dénonçant alors des conflits d’intérêt, il démontre une nouvelle fois les effets de l’hydroxychloroquine sur les patients atteints de Covid, associé à la baisse de la mortalité selon de nouvelles études.

Initialement fabriqué par le laboratoire américain Gilead pour lutter contre le virus Ebola, le Remdesivir a été jugé prometteur pour accélérer la guérison de Covid-19. Le traitement a été adopté par de nombreux pays, avec l’hydroxychloroquine promue par Raoult. En effet, à ce jour, il s’agit du premier médicament à avoir été recommandé pour une autorisation en Europe dans le traitement du nouveau Coronavirus. Il a également été autorisé au Japon depuis le mois de mai, et aux Etats-Unis, qui se sont accaparé la majorité du stock pour soigner les Américains infectés. Craignant une pénurie, certains pays européens, notamment l’Allemagne, le Royaume-Uni ainsi que l’Agence du médicament en France ont dû s’assurer de la disponibilité de doses suffisantes. D’ailleurs, selon l’Agence du Médicament en France, le Remdesivir serait  le « premier médicament à avoir montré une relative efficacité pour traiter la Covid-19 » malgré les nombreuses études qui remettent en question la fiabilité de ce médicament qui coûterait plus de 2000 euros pour 5 jours.