Le premier Président de la Cour des Comptes de France invité de l’ENSA Maroc

ENSA

Le siège de l’Ecole Nationale Supérieure de l’Administration (ENSA) a accueilli une conférence-débat animée par M. Didier MIGAUD, premier Président de la Cour des Comptes de France, sous le thème : “Appréciation des politiques publiques par la Cour des Comptes : spécificités et impact”, le mercredi 30 janvier 2019.

Cette conférence a été organisée à l’initiative du Centre de Réflexion et d’Analyse de l’Action et Politiques Publiques (CRAAP) de l’ENSA en partenariat avec l’Ambassade de France au Maroc.

Monsieur Didier MIGAUD, une personnalité de premier plan de la scène politique et institutionnelle française, a détaillé les contours de la mission de l’évaluation des politiques publiques en France, qui ont été fortement restructurés par la réforme constitutionnelle de 2008 et la mise en place de la loi organique relative aux lois de finances, texte déterminant le cadre juridique des lois de finances (LOLF).

Le conférencier a ensuite mis l’accent sur l’importance de l’évaluation dans l’efficience et la performance des politiques publiques tout en admettant la démarche d’expérimentation dans la construction de l’action publique. Il a précisé, par ailleurs, les méthodes à la fois qualitatives et quantitatives adoptées par la Cour des Comptes auxquelles sont associées les universités et les écoles supérieures françaises.

→ Lire aussi : Le jumelage “Appui à la Cour des comptes” illustre le partenariat d’exception liant le Maroc et l’UE


Cette conférence-débat fût introduite par M. Rachid MELLIANI, directeur général de l’ENSA, qui a tenu à remercier vivement Monsieur Didier Migaud d’avoir intégré cette conférence dans le programme officiel de sa visite au Maroc.

Monsieur Rachid MELLIANI a réitéré la disposition de l’Ecole à rester à la confluence des débats publics, entre sphère institutionnelle et société académique. Le but étant d’enrichir la réflexion nationale sur les différents sujets s’articulant autour de l’action et les politiques publiques, dans la perspective de contribution à l’élaboration du nouveau modèle de développement marocain prôné par Sa Majesté Le Roi Mohammed VI.

A rappeler que le Centre de Réflexion et d’Analyse de l’Action et Politiques Publiques (CRAAP) est le Think-tank lancé par l’ENSA, au mois de novembre 2018, qui a pour vocation à enrichir, argumenter et structurer le débat sur l’action publique au Maroc.