ban600
credit agricol

Le préscolaire, une institution qui inculque l’amour de l’école

Le préscolaire, une institution qui inculque l’amour de l’école

Dans l’enceinte de l’école primaire Moussa Ibn Nosseir à Martil, a vu le jour une unité d’éducation préscolaire au profit des enfants des quartiers avoisinants, avec l’objectif de leur inculquer l’amour de l’école et le désir de réussir leurs premiers pas dans la recherche du savoir.

 

Quelque 138 élèves, dont 44,92% de filles, franchissent chaque jour les protes de cette unité qui leur enseigne les b.a.-ba de la lecture, de l’écriture, de l’expression orale, des maths, des arts, des sports et du Saint Coran.
L’unité, qui s’étale sur 200 m2, est composée de deux salles de cours, d’une salle de jeux éducatifs et ludiques et d’une cour de jeu, pour un budget de 115.000 dhs.

Érigée avec le concours de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH), de la commune urbaine de Martil, de la Direction provinciale de l’Education nationale et de la formation professionnelle et de l’association des parents d’élèves de l’école Moussa Ibn Nosseir, cette unité est ouverte aux enfants âgés de 4 à 6 ans issus des milieux défavorisés.

→Lire aussi : Le préscolaire, un prélude fondamental pour la réforme du système d’éducation et de formation

Latifa Ziouaoui, présidente de l’association des parents d’élèves et gérante de l’unité préscolaire, a fait savoir que celle-ci a été ouverte en 2015 grâce au soutien de l’INDH, un chantier royal qui a accordé une attention particulière à l’éducation préscolaire pour une réforme qualitative de l’éducation nationale.
Mme Ziouaoui a souligné que cette unité aspire valoriser le capital humain dans la ville de Martil à travers l’accueil des enfants des quartiers avoisinants, ajoutant que l’unité reçoit 138 enfants, dont 70 en première année et 68 en seconde.

→Lire aussi : L’UNICEF félicite le Royaume pour sa démarche de développement du préscolaire

L’équipe de l’unité, composée de quatre éducatrices, d’une superviseur pédagogique et d’une directrice, veille au développement cognitif des petits enfants pour assurer leur continuité et lutter contre le décrochage scolaire, a-t-elle dit, notant que les enfants sont automatiquement inscrits à la première année du primaire de l’école Ibn Nosseir.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

top
%d blogueurs aiment cette page :