Le président de l’UDPS rejettent la désignation de Fayulu comme candidat de l’opposition en RDC

UDPS

Félix Tshisekedi, président du parti historique de l’opposition congolaise, l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), a décidé, lundi, de retirer sa signature du communiqué publié à l’occasion de la désignation de Martin Fayulu comme candidat commun de l’opposition pour la présidentielle du 23 décembre.

Je me suis rendu compte que l’acte que nous avons posé à Genève n’a pas été compris par la base. Au contraire, cet acte a été rejeté. Par conséquent, j’assume ce que je dis, je retire ma signature au nom de l’UDPS, de cet accord que nous avons signé à Genève“, a annoncé Félix Tshisekedi lors d’une interview à la radio “Top Congo“.

Sept ténors de l’opposition, en l’occurrence Jean-Pierre Bemba, Moise Katumbi, Adolphe Muzito, Freddy Matungulu, Martin Fayulu, Vital Kamerhe et Félix Tshisekedi se sont retrouvés à Genève pour désigner le candidat de l’opposition pour les élections présidentielles.

Martin Fayulu, président du parti l’Engagement pour la citoyenneté et le développement (ECIDE) a été désigné, dimanche, au terme de cette réunion, candidat commun de l’opposition pour l’élection présidentielle, prévue le 23 décembre prochain en République démocratique du Congo (RDC).

→ Lire aussi : Présidentielle en RDC : Martin Fayulu désigné candidat commun de l’opposition


Si je suis allé à Genève, c’est quelque part avec l’aval de la base. Car il était question à Genève de trouver un accord pour la désignation d’un candidat commun. Ce n’est pas une initiative personnelle“, a indiqué le président de l’UDPS.

J’assume cette responsabilité en tant que président de l’UDPS. Il y a ce devoir de redevabilité. La base de l’UDPS est le moteur de notre parti. On ne peut pas se dire leader de l’UDPS sans sa base“, poursuit Felix Tshisekedi.

Selon la radio onusienne Okapi, ce lundi après-midi, l’UDPS avait donné 48 heures à Félix Tshisekedi, son président et signataire du communiqué des sept leaders de l’opposition désignant Martin Fayulu comme candidat commun à la présidentielle, pour retirer sa signature de ce document,.

Le secrétaire général de ce parti, Jean-Marc Kabund a annoncé cette décision aux adhérents de ce parti à l’issue d’une réunion des responsables de l’UDPS, tenue à Kinshasa, en l’absence de Felix Tshisekedi qui séjourne encore en Europe.