Le président Trump serait prêt à signer un nouveau package pour la sécurité aux frontières

Le président Trump serait prêt à signer un nouveau package pour la sécurité aux frontières

Le Président Donald Trump serait disposé à signer un nouveau package budgétaire destiné à la sécurité aux frontières, dans une tentative visant à éviter la fermeture, une fois encore, du gouvernement fédéral, rapporte mercredi CNN, qui cite des sources proches du chef de l'exécutif US.

Trump se serait résigné à signer ce nouveau deal bien qu’il s’était dit, mardi, "mécontent" des négociations qui s’étaient tenues au congrès, rappelle la chaine d’information en continu, précisant que l’actuel accord ne porte en effet que sur 1,375 milliards de dollars sur les 5,7 milliards que le Président US voulait affecter à la construction d’un mur à la frontière avec le Mexique.

Cet accord présente, néanmoins, l’avantage d’éviter une nouvelle fermeture du gouvernement fédéral, avec en toile de fond des sondages qui reprochent au Président l’impasse record de 35 jours qu’avait duré le shutdown à partir du 22 décembre dernier.

→ Lire aussi : Etats-Unis: Donald Trump écarte la possibilité d’un nouveau shutdown

Rappelons que la Maison Blanche continue toujours de peser et soupeser les différentes options pour assurer le financement du mur.

Le secrétaire général par intérim de la Maison Blanche, Mick Mulvaney, avait en effet mis en place un plan controversé visant à disposer de fonds fédéraux non encore utilisés pour financer le mur que le Président Donald Trump veut ardemment construire à la frontière avec le Mexique et ce, sans pour autant déclarer l'état d’urgence nationale.

Cette décision peut être actée grâce à un ordre exécutif du Président et permettra à la Maison Blanche de transférer des fonds de différents comptes budgétaires fédéraux sans l’approbation du congrès, contournant par la même occasion la majorité démocrate à la chambre des représentants qui refuse toujours d'approuver les 5,7 milliards de dollars nécessaires à la construction du mur.

Le plan de Mick Mulvaney vise à puiser dans les budgets du génie de l’armée US en Californie du nord, ainsi que dans celui consacré aux grands sinistres dans le même état et à Puerto Rico. Il sera aussi procédé, selon ce plan, à la réaffectation de certains budgets du Pentagone précédemment destinés à des projets de logements militaires, aux infrastructures et à des bases militaires.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :